23 Juil Interview Maxime SUZZARINI

Toujours en Australie, nous allons découvrir aujourd’hui notre première recrue Française, Maxime SUZZARINI.

Ce jeune Français de 21ans, sera un de nos plus impressionnants défenseurs avec un gabarit de 2m03 et 112 kg. Joueur régulier de l’équipe de France Junior pendant quelques années, il possède une très bonne technique de jeu acquise durant des années aux Bruleurs de Loups.

Maxime vient à Anglet pour enrichir son expérience et gagner du temps de jeu.

Peux-tu nous présenter rapidement ton parcours? 

J'ai débuté le hockey à Grenoble à l'âge de six ans. J'ai joué pour les Bruleurs de Loups la quasi-totalité de mon hockey mineur et ce fut donc une grande fierté d'intégrer l'équipe professionnelle de ce prestigieux club.

Quelles ont été tes motivations pour rejoindre l'Hormadi ?

Après trois saisons très enrichissantes, je suis désormais en quête de confiance et de temps de jeu pendant les matchs pour poursuivre ma progression. Choses que j'espère trouver cette saison à Anglet.
Le projet de l'Hormadi pour les années à venir est ambitieux et réaliste. Je suis heureux d'en faire partie. Sans parler du cadre de vie de cette région qui ne pouvait que conforter mon choix.

Quels sont tes ambitions pour cette nouvelle saison ?

Je ne sais pas quels seront exactement nos objectifs mais au vu de notre effectif, je pense que nous pouvons nous qualifier pour les Play-Offs et à partir de là, tout sera possible. C'est une nouvelle saison qui commence.

Cette année, vous êtes deux joueurs à avoir décidé de passer votre intersaison en Australie, peux tu nous expliquer ton choix de partir jouer à Canberra ?

J'ai décidé de venir passer mon intersaison en Australie car c'est l'un des seuls pays de l'hémisphère sud où on peut pratiquer le hockey. Du coup, la saison est pendant "leur" hiver d'avril à septembre. Je peux donc continuer de jouer tout en découvrant un nouveau pays, pourquoi se priver?

Parle-nous un peu de toi !

Quand je ne suis pas sur la glace, j'aime bien aller au cinéma ou faire du shopping. Je suis également un bon vivant, j'apprécie toujours un petit resto entre amis, il m'arrive même de passer derrière les fourneaux.

Un dernier mot…

J'ai pour habitude de dédier le mot de la fin aux supporters : je suis certain qu'on va avoir une belle saison tous ensemble, j'ai hâte de jouer à La Barre et j'espère que ca sera bouillant chaque samedi soir.