02 Sep Double confrontation face aux Boxers

L’Hormadi accueillait son meilleur ennemi sur son glaçon pour deux matchs amicaux. Engagé et indécis, sont deux mots qui peuvent résumer ces deux rencontres.

Les Angloys veulent poursuivre leur quête d’automatismes en intégrant au mieux leurs recrues, mais doivent aussi pallier à des petites blessures et la mise au repos de certains joueurs.

Bordeaux veut du temps de jeu sur la glace, car avec les travaux de sa patinoire, leurs pratiques sont réduites malgré les entrainements à l’aréna de Limoges. Les Boxers ont néanmoins de très bons arguments à faire valoir, avec une équipe et des nouveaux joueurs étrangers très compétitifs.

Acte 1 : Vendredi 30 Août

Le ton est donné dès le premier engagement. Le match sera tout sauf amical. L’engagement de chaque joueur le prouve, et chaque action est jouée avec une grande intensité.

Dans le premier tiers, ce sera la nouvelle recrue Zbynek HAMPL, qui ouvrira le score pour Anglet.

Les Basques et les Boxers se chercheront mais malgré de bonnes intentions, aucun ne trouvera une brèche pour marquer avant le troisième tiers.

C’est lors du dernier tiers que la physionomie du match va changer. A la suite d’un but litigieux des Bordelais, les Angloys abasourdis, vont perdre la maîtrise du match en quelques secondes en encaissant un second but. Les basques essayent de se ressaisir et malgré toute leur bonne volonté et la sortie du gardien pour être en supériorité numérique, rien n’y fera et les Bordelais profitent de cette cage vide pour inscrire leur troisième but.

Score final 3-0 pour Bordeaux.

Acte 2 : Dimanche 1er Septembre

Suite à l’impraticabilité de la glace, le match de samedi soir a été reporté le dimanche midi. Nous nous excusons encore pour le désagrément occasionné par ce changement de date.

Pour ce dernier match de préparation, les Angloys intègrent leur nouveau joueur, Luc-Olivier BLAIN.

Le match est encore plus intense que celui de vendredi, à tel point que régulièrement les esprits s’échauffent. C’est à nouveau Anglet qui ouvrira son compteur en premier grâce à Dave GRENIER dès la 3ème minute. Il ne faudra qu’une minute aux Boxers pour égaliser, puis prendre le jeu à leur compte quelques instants plus tard avec un nouveau but.

Telle une course poursuite, les angloys répondent dans les secondes suivantes, grâce au talent de Zbynek HAMPL, avec la complicité de Dave GRENIER. 

Bordeaux prendra une longueur d’avance avec un dernier but à la fin de ce tiers.

Le deuxième tiers, gardera toute sa vivacité, mais seul Anglet trouvera le filet pour égaliser grâce au doublé de Dave GRENIER.

La dernière période est un nouveau match qui commence, les impacts se durcissent, les occasions se multiplient, et l’engagement atteint son paroxysme. Un air de Derby raisonne dans la patinoire !

A ce jeu c’est Anglet qui prend l’ascendant grâce à un nouveau coup de grâce de Zbynek HAMPL, suivi quelques minutes plus tard d’un but de Florent NEYENS qui donne de l’air à Anglet.

Les Basques redeviennent les maîtres des lieux et retrouvent leur public qui malgré leur faible nombre (Match décalé), donne de la voix pour soutenir son équipe et devient un élément à part entière du match.

La frontière entre l’intensité et l’indiscipline devient très fine : les pénalités pour dureté pleuvent et Anglet profite de chaque occasion pour mettre les Bordelais sous pression. Géraud MARECHAL marquera l’ultime but pour Anglet avant la dernière réponse des Boxers.

L’Hormadi s’impose sur le score de 6-4.

 

Gagner le dernier match était important, mais le plus notable a été de voir les recrues se fondre dans le collectif avec une solidarité sans faille, de surprendre les tauliers, se dépasser sur chaque action, mais surtout de remarquer cette envie, cette rage sur chacun des visages.

Les derniers réglages devront se faire impérativement cette semaine, car à partir de samedi, chaque point va compter dans un championnat de Division 1, plus fort que jamais.

 

La prochaine destination pour les angloys, est un long déplacement, « Dunkerque ».

En récupérant Xavier DARAMY et avec l’arrivée de Maxime SUZZARINI, l’équipe d’Anglet devrait se déplacer pratiquement au complet à l’exception de quelques blessés et d’éventuelles licences internationales qui ne seront pas encore passées pour ce premier match.

Les Corsaires quand à eux, sont dans une bonne forme, après deux matchs gagnés contre Courbevoie, ils perdent leur premier match à Reims, avant de terminer sur un match nul à nouveau contre les Phénix. Les joueurs du Pays Basque, retrouveront une de leurs connaissances, Mathieu CYR, qui sera un des joueurs à surveiller, mais ce ne sera pas le seul. Dunkerque a du talent ; à Anglet de montrer son savoir faire !

 

Enfin pour conclure sur les matchs amicaux, deux faits marquants : Lyon a survolé une grande partie des clubs de Ligue Magnus et affiche son statut de favori sans rougir. Le promu Cholet a montré, face à des grosses écuries de Division 1, telles que Neuilly sur Marne qu’il faudrait compter sur eux.