19 Oct L’Hormadi tombe dans le piège !

On savait que le match d’Annecy serait un match compliqué à gérer.  Anglet favori sur le papier, n’a jamais été trop à l’aise dans ce costume. Une entame de match désastreuse avec 3 buts du bourreau montagnard Tomas SEGIN et un but refusé pour Anglet en moins de 6 minutes,  plonge le chaudron dans un silence de cathédrale.  Les chevaliers jouent simple, chaque passe est efficace et plus le jeu avance plus Anglet s’efface. Luc-Olivier BLAIN,
dans un sursaut d’orgueil ouvre le compteur des basques à la 11ème minute,  mais comme un boomerang, le palet repart directement dans la cage d’Eddy FERHI sur l’attaque de Nathaniel GOURDEAU.   Les Angloys remontent sur la glace pour la deuxième période avec des nouvelles intentions, mais les basques sont loin de leur niveau et ne trouvent que très peu de solution face à des montagnards qui n’ont rien à perdre à part créer la surprise. Il faudra attendre les dernières minutes de ce tiers pour que  Xavier DARAMY et Zbynek HAMPL, redonnent de l’espoir à la Barre en marquant deux buts consécutifs.

A 3-4 dans le dernier tiers, tout semblait encore possible pour les hommes d’Olivier DIMET, mais les Chevaliers ne lâchent rien et les Angloys sont l’ombre d’eux-mêmes.   Annecy ajoutera deux autres buts qui concluent ce match monotone et décevant en vue  de ce que les Basques avaient pu nous proposer les journées précédentes.

Annecy mérite amplement sa victoire qu’il a été cherché avec son cœur. Anglet doit se remettre en question très rapidement, car dès Mardi, les joueurs affronteront Toulouse en Coupe de France.

Pour la suite du programme en championnat, aucune erreur ne sera possible, au risque de plonger dans le classement, face à des solides équipes  comme Cholet et Lyon.

Anglet nous a prouvé qu’ils avaient un fort potentiel, mais ce rappel à l’ordre doit agir comme une sonnette d’alarme. Anglet doit en tirer les leçons pour les échéances futures.

Les soldats basques doivent se ressaisir pour repartir en campagne.