21 Oct Fin de la bonne séquence pour l’Hormadi !

Fin de la bonne séquence pour l’Hormadi ! Paparazzi Live

Anglet est dans une très bonne dynamique ! Prenant 9 points sur les 10 possibles, montrant un joli visage et de belles intentions ; l’Hormadi version 2013/2014 a de quoi séduire. Sur le podium depuis le début du championnat, invaincus à domicile, les basques portaient samedi soir la tunique du favori. Les joueurs ont été avertis : le match contre les montagnards était  un vrai piège.

Annecy 12ème arrive sur la Côte Basque avec beaucoup de lucidité, mais surtout une grosse envie de lancer leur saison. Après leur première victoire contre Montpellier le week-end dernier, les Chevaliers du Lac veulent croire en l’exploit. C’est décomplexés qu’ils ont joué leur carte à 100%.

 

1er Tiers : 1-4

C’est dans une aréna bien fournie, sous le regard du jeune prodige de motocross Kévin BALLANGER, venu faire le coup d’envoi pour l’évènement, que les deux formations entament le match.
Dès la première minute, les angloys sont pénalisés et les Chevaliers du Lac profitent de ce premier power play, pour ouvrir leur compteur à la 2ème minute, par Tomas SEGIN. Le tchèque sera le tortionnaire de l’Hormadi sur la première période : il ne lui faut que 14 secondes pour inscrire son doublé et 4 autres minutes pour le triplé. Les angloys sont des fantômes sur la glace et le score sévère est totalement logique.
A la 7ème minute l’auteur du triplé, Tomas SEGIN, part en prison et offre la première supériorité aux basques. L’occasion pour Olivier DIMET, de remotiver ses troupes en demandant un temps mort.
L’affaire aurait pu être belle, car dès leur retour sur la glace Anglet marque. Le but est dans un premier temps accordé puis refusé. Ce sera un des tournants du match ! Les basques ont le moral en berne mais Luc-Olivier BLAIN profite d’un nouveau power-play pour enfin arrêter le supplice et offrir le premier point aux Angloys à la 11ème minute. Seulement, les Chevaliers jouent un jeu simple et efficace. Chaque contre fait mal et il ne faut attendre que 19 secondes, pour avoir la réplique d’Annecy par Nathaniel GOURDEAU.
L’Hormadi perd 1-4 à la fin de ce tiers.

2ème Tiers : 2-0

L’ensemble des spectateurs gardait un espoir d’assister à la révolte basque. Les Chevaliers maîtrisent un peu moins le palet, mais les angloys n’arrivent pas à concrétiser leur rares occasions. Il faudra attendre les 5 dernières minutes du tiers pour voir un peu d’action par les deux tauliers basques, Xavier DARAMY et Zbynek HAMPL qui inscrivent succinctement deux buts dans les 4 dernières minutes de jeu.

3ème Tiers : 0-2.

En vue du potentiel de l’équipe et de leur savoir faire, le match aurait pu facilement tourner à l’avantage de l’Hormadi qui n’a plus qu’un seul but de retard au début de ce dernier tiers.
Mais les stigmates des premiers jeux sont bien présents dans l’esprit des Angloys qui n’arrivent pas à se ressaisir et tout simplement à imposer leur jeu. Trop brouillons, les basques ne reviendront jamais dans la partie.
Loïc CHABERT assomme un peu plus les hommes d’Olivier DIMET, en trouvant le filet d’Eddy FERHI à la 43ème minute. On n’aurait pu se demander s’il y a un pilote dans l’avion tant l’équipe est en perdition. Même les habituels leaders sont transparents. Le capitaine des Chevaliers, Benjamin ARNAUD donne le coup de grâce à la 47ème minute.

Score final : 3 -6

Il y a des défaites qui font plus mal que d’autres. Comme l’avait dit le capitaine d’Annecy, lors de son interview vendredi, « On peut perdre mais on ne doit rien lâcher, rien regretter ». Les Angloys ont bien compris la signification de cette phrase à l’issue de cette rencontre car les montagnards n’ont rien lâché et ont profité de la fébrilité des hôtes pour dérouler et l’emporter.

Les regrets ce soir sont pour l’Hormadi. Les Basques ont retrouvé leurs vieux démons le temps de ce match mais cette défaite ne doit pas faire oublier les bonnes actions du début du championnat, et doit être un déclencheur pour faire progresser l’équipe.

Selon un célèbre proverbe « Il n’y a qu’une réponse à la défaite et c’est la victoire ». Les angloys doivent faire le métier et se servir de cet échec pour forger leurs futurs succès.

C’est dès demain soir que les joueurs de l’Hormadi vont avoir l’occasion de prendre leur responsabilité, en jouant les 1/16èmes de finale de Coupe de France à Toulouse. 

La suite du championnat sera le déplacement à Cholet Samedi prochain avant de recevoir l’un des favoris du Championnat « Lyon ». 

Retrouvez les photos de Paparazzi Live dès maintenant sur notre site, rubrique média et ce soir  l’interview de l’entraîneur de Toulouse Benoit POURTANEL pour le Vu d’en face.

Le mot du coach :

« C’est une défaite qui fait très mal moralement. On le savait que c’était un match piège par excellence et le scénario qu’on redoutait a eu lieu. On n’a pas joué à notre niveau et il faut reconnaitre qu’Annecy a fait ce qu’il fallait pour nous assommer en nous mettant K.O. en moins de 6 minutes. Cette défaite ne doit pas être un coup d’arrêt pour l’équipe mais elle doit permettre une remise en question du collectif tout en capitalisant sur les points positifs du début de la saison. Aujourd’hui, on doit tous se remettre rapidement au travail ! »

 

Vie du club

Prochain match à domicile, le Jeudi 31 Octobre à 20h30, contre Lyon

 

Partenaires

A l’occasion de l’avant match Anglet/Annecy, nos partenaires Jacquart et Fromages et Compagnie ont préparé une délicieuse dégustation de leurs produits  à nos partenaires.