30 Oct Vu d'en Face par François DUSSEAU

Après leur victoire à Cholet, les hommes d’Olivier DIMET vont retrouver dans leur patinoire une pointure de la Divison 1, « Lyon ». Dans ce dernier déplacement, les basques ont perdu le jeune Florent NEYENS, qui sera écarté de la glace quelques matchs ainsi que Gautier LAFRANCESCA victime d’une lombalgie. D’autres incertitudes demeurent mais la décision ne sera prise que ce soir à l’issue de l’entraînement.

L’adversaire de demain soir va tenter de faire rugir la patinoire de la Barre, car c’est bien l’un des favoris de ce championnat, « Lyon » qui se présente sur la Côte Basque.

Les lyonnais ont une équipe, un budget et un environnement qui leur permet très clairement d’aspirer à tutoyer l’étage supérieur. Depuis le début du championnat, à part une petite fausse note sur la première journée à Nantes, les Lyonnais survolent la division infligeant des sévères corrections à l’ensemble des clubs qui croisent leur chemin.
Meilleure attaque avec 47 buts, meilleure défense avec seulement 11 buts encaissés, aidé par un gardien de classe internationale Matej KRISTIN, Lyon ne s’invite pas en vacances à Anglet, mais bel et bien avec un état d’esprit de conquérant, décidé à prendre la première place du classement. 

L’Hormadi retrouve son statut de Challenger sur cette rencontre. Libérés d’une pression, ils savent que ce sont les petits détails qui pourront avoir une grande importance sur ce match.

Les Angloys vont devoir être irréprochables coté discipline, être à leur maximum côté physique, mais surtout se faire confiance pour espérer l’emporter. Les basques doivent jouer leur carte à 100%...

La bataille sera rude, entre les deux meilleures défenses du championnat mais Anglet a 60 minutes pour défendre ses couleurs dans son Arena et autant de temps pour dompter les Lions.

Retrouvez la vision de cette rencontre par François DUSSEAU, le nouvel entraîneur de Lyon, au fil de quelques questions.

Bonjour François. Après avoir entraîné 5 saisons à Angers et 5 saisons à Reims, vous vous attaquez à un nouveau challenge avec Lyon. Pouvez-vous nous décrire votre arrivée chez les Lions ?

Lyon était un challenge intéressant pour moi. L’équipe a joué la finale la saison passée. Le club et les joueurs veulent y retourner avec l’envie de faire mieux.

Avec les recrutements de l’intersaison, l’arrivée de la jeunesse, tout en privilégiant une certaine stabilité de l’effectif, quel visage avez-vous souhaité donner à votre équipe ?

Nous avons constitué une équipe offensive avec des joueurs ayant envie de jouer ensemble, pour l’équipe et la volonté d’offrir du spectacle à nos supporters.

Quels sont vos objectifs pour ce championnat ?

C’est ma 6ème saison en D1. J’ai joué à 4 reprises les ½ finales. L’objectif est bien évidemment de faire mieux.

Aujourd’hui, vous avez le costume de l’archi-favori dans les médias et le monde du hockey. Cela vous apporte une certaine sérénité ou c’est une pression supplémentaire pour vos joueurs ?

Archi-favori, c’est le terme employé par beaucoup de spécialistes, sûrement parce que nous avons été la seule équipe à affirmer notre volonté d’accéder à la Ligue Magnus. Je pense que nous sommes seulement favoris au même titre que d’autres équipes dans ce championnat.

En regardant les statistiques, le début du championnat semble s'apparenter à une ballade. Quel est pour vous le secret de votre réussite et de la régularité dans vos matchs ?

Chaque rencontre est un éternel recommencement. Il faut se remettre en question à chaque match. Nous avons une équipe de compétiteurs qui travaillent en ce sens.

Dans la patinoire d’Anglet que vous connaissez bien, à quel type de rencontre vous attendez-vous ?

Ce sera un match très difficile. Anglet travaille fort et patine vite. Nous devrons être vigilants.

Comment définiriez-vous l’Hormadi ?

Anglet a effectué un bon recrutement. C’est indéniablement une très bonne équipe du championnat.

 

Merci François, nous vous donnons rendez-vous à la Barre demain soir à 20h30.