15 Nov Vu d'en Face par Filip KUBIS

Après une belle victoire contre les Boxers dans le derby Aquitain sur le score de 5-1, c’est à nouveau dans l’aréna de la Barre que les hommes d’Olivier DIMET nous donnent rendez-vous demain soir contre Reims. En attente de régularité, ce match doit être celui de la confirmation d’une équipe pleine de potentiel. A nouveau amputé de 4 joueurs, normalement, Gautier Lafrancesca, Florent Neyens, Edouard Outin et Nicolas Thos, les Basques vont devoir faire preuve de patience et de courage pour arriver à bout des Champenois.

Le classement des Phénix, 11èmes actuellement, ne reflète en rien le niveau et le talent de cette équipe. Avec le meilleur gardien de la saison dernière dans les cages, deuxième défense à égalité avec les Angloys cette saison, Reims a tenu tête 2-3 contre Lyon et atomisé Montpellier le week-end dernier. Les Phénix n’ont rien à voir avec une équipe de bas de tableau. En panne côté offensif jusqu’à récemment, Reims perd en général sur de petites marges. Relancés par leur dernière victoire, les Champenois vont tout faire pour continuer à surfer sur cette vague à Anglet.

Pour ce Vu d’en Face, nous avons pris la température avec l’un des hommes forts de Reims depuis bientôt 5 ans : le gardien Tchèque Filip Kubis.

Salut Filip, peux-tu nous présenter rapidement ton parcours d’hockeyeur ?

J’ai débuté le hockey grâce à mon père qui m’a mis sur la glace à 4ans ½. J’ai commencé en tant que joueur, mais après quelques années notre équipe avait besoin d’un gardien et j’avais une telle admiration pour ce poste quand je regardais des matchs à la télévision, que j’ai naturellement voulu essayer. Depuis, je ne suis plus jamais sorti de ma cage… J’ai joué la majorité de ma carrière pour ma ville natale avec l’équipe IHC PISEK (République Tchèque), avant de rejoindre le club de Reims au cours de la saison 2009/2010.

Tu joues depuis 5 saisons à Reims, vous avez été à chaque fois en demi-finale. Quelles sont vos ambitions cette année ?

Cette année, notre objectif est de jouer un bon hockey pour nos supporters et se qualifier pour les play-offs à nouveau. Après, nous verrons ce que nous réserve l’avenir.

Vous avez un nouveau coach avec Mikka Rousu et vous avez eu beaucoup de mouvements au niveau des joueurs. Peux tu nous décrire ton équipe version 2013/2014 ?

Il est vrai que cette année nous avons eu beaucoup de changements dans notre équipe. Notre dernier entraîneur, qui était là depuis le début de ma carrière en France avec Reims, a trouvé un nouveau challenge à Lyon. Notre nouveau coach Mikka (Ancien entraîneur de Dunkerque) a pu renforcer notre équipe avec des joueurs en provenance de Finlande, où son réseau est bien développé. Le profil de notre équipe est jeune, rapide et passionné.

Malgré une très bonne défense(vous n’avez encaissé que 29 buts), vous pointez à la 11ème place. Comment analyses-tu votre début de saison en demi-teinte ?

Nous avons globalement une bonne défense, mais nous avions du mal à scorer en début de saison. La raison se trouve peut être dans le fait que beaucoup de nos joueurs sont nouveaux et les automatismes peuvent prendre un peu de temps. Certains étaient habitués à un style de jeu complètement différent. Cependant, je crois qu’ils s’adaptent de mieux en mieux et que maintenant nous pouvons aspirer à remonter au classement.

On a pu lire dans la presse que vous avez des problèmes de glace et de logistique actuellement. Comment l’équipe gère cette période tumultueuse ?

Nous devons accepter les évènements comme ils viennent ! Les problèmes avec la patinoire ne doivent pas nous déconcentrer pendant nos matchs. Nous essayons de laisser cette histoire à l’extérieur quand nous jouons. On espère que les choses iront de mieux en mieux. Heureusement, nous avons une autre patinoire à Reims, où nous pouvons nous entraîner dans la même ville et maintenant, pour nos matchs à « domicile » nous allons à Châlons qui est à proximité.

Vous avez relancé l’offensive en corrigeant les Vipers de Montpellier, le week-dernier. Dans cette dynamique, à quel match t’attends-tu contre l’Hormadi ? Avez-vous des blessés ?

Le dernier match à été vraiment bon pour notre « capital » confiance. Nous avons pu jouer comme nous le voulions, en respectant les consignes de l’entraîneur. La défense était bien en place et l’attaque a planté 5 buts dans le filet des Vipers. Nous souhaitons appliquer la même méthode et mettre le même engagement pour nos prochains matchs. L’équipe est normalement au complet pour le match contre l’Hormadi.

Pour conclure, comment caractériserais-tu l’équipe d’Anglet ? Y a-t-il un joueur qui t’a marqué dans l’effectif des basques ?

Depuis que je joue contre Anglet, j’ai toujours trouvé que c’est une bonne équipe, avec une défense qui ne concède que très peu de buts au cours de chaque saison. Je me souviens particulièrement de Dave Grenier que je trouve très bon. Dans vos nouveaux joueurs, Zbynek Hampl a l’air de très bien s’acclimater dans ce championnat, et puis bien sûr votre gardien Eddy Ferhi.

Merci Filip. Nous te retrouvons demain soir à 20H30 – Patinoire de la Barre, pour la 11ème journée du championnat.

Suivre le match en streaming. :

Notre partenaire Elow, renouvelle l’expérience du direct à la Barre.

Le match sera diffusé sur la chaîne, Canal Sport Live : http://canalsportlive.com/contact/

Billetterie et Movember

Sur les matchs Anglet/Reims du 16 Novembre et Anglet/Mont-Blanc du 30 Novembre.

Offre Billetterie

Tarif spécial pour les moustachu(e)s : 6€ dont 1€ par billet reversé à Movember*.
*Valable pour les vraies ou fausses moustaches à la caisse de la patinoire le soir de match.

Vente de l’Hormadi'stache !

L’Hormadi va mettre en vente des moustaches à la boutique le soir des matchs. L’ensemble des bénéfices sera reversé à la fondation. Don minimum pour l’achat de cette moustache 1€.
De plus si vous avez la bonne Hormadi'stache, vous pourrez participer au jeu sur la glace et tenter de gagner des places de cinéma Méga CGR et des offres Subway.