23 Nov Une soirée à oublier...

L’opération s’annonçait difficile dans la baie des Anges avec une équipe décimée par les absences (blessures, maladie et vie familiale). Avec 7 joueurs absents Outin, Thos, Rousselin, Igier mais également les meilleurs pointeurs Zbynek, Labonté et Daramy, les Angloys avaient rendez-vous pour un gros défi physique et sportif. Nice a un groupe talentueux avec un accent multiculturel. Vainqueurs de Montpellier samedi dernier et assoiffés de victoires, les Azuréens voulaient garder les deux points à la maison face aux Angloys affaiblis sur le papier. Le match débute sans Luc-Olivier Blain qui suite à une douleur, est laissé sur le banc. C’est encore un coup dur pour Olivier Dimet qui doit recomposer l’ensemble de ses lignes et faire face à un effectif réduit à son minimum. Malgré des pénalités, les Angloys et ses Juniors tiennent plus de 15 minutes dans le 1er tiers avant de craquer sur le but de Jozef Slaninak à la 16ème minute. Les Basques se remettent dans leur jeu mais les Niçois trompent à nouveau leur défense à quelques secondes de la pause par Milan Varga. La fin du tiers permet aux organismes de récupérer. Les Angloys de retour sur la glace ne lâchent rien, faisant preuve d’abnégation, de courage et de solidarité. Après avoir résisté à une nouvelle infériorité numérique, l’Hormadi se refait pénaliser et la sanction des Niçois ne se fait pas attendre avec la réalisation d’Andrej Brejka à la 15ème minute. Les Hommes d’Olivier Dimet ne cèdent qu’un seul but sur ce tiers, mais ont dépensé une bonne partie de leur énergie sur le terrain. Dans le dernier round, fatigués, les Basques se font pénaliser. Les Niçois en profitent pour monter en intensité et infliger une déferlante de 5 buts aux Angloys sur l’ensemble du tiers signés par Arsenault Joakim, Kevin Hamon, Karri Koivu, Andrej Brejka, Jeremie Janneteau. L’Hormadi s’incline sur le score de 8-0, un résultat lourd mais qui n’enlève pas le courage et la vaillance de joueurs qui ont tout fait pour ne pas capituler. Samedi prochain, l’Hormadi devrait retrouver ses cadres face à Mont-Blanc à la patinoire de la Barre.