23 Déc La revanche des Scorpions

Anglet oscille entre victoires et défaites depuis quelques journées. Après une jolie victoire dans l’antre de la Barre face aux Corsaires de Nantes, les basques reprennent une longue route vers l’Alsace pour jouer un autre favori, les Scorpions de Mulhouse.

 

Les Alsaciens, revanchards, comptent bien mettre fin à leur série de deux défaites (Lyon et Montpellier) face aux Angloys. 5èmes à un point des Basques 4èmes, les Scorpions peuvent, en sortant victorieux de cette rencontre, reprendre la place de leurs visiteurs.

 

1er Tiers : 2-0

 

Après 13 heures de bus, les hommes d’Olivier Dimet peinent à rentrer dans le match. Les pénalités tombent dès la première minute. L’indiscipline est le vilain défaut de cette saison pour les Basques et la sanction est sans appel. 4ème minute : pénalty et ouverture du score des Mulhousiens par Pavel Mrna. Les Angloys sont de nouveau régulièrement sanctionnés et laissent leur fraîcheur tout en donnant de la confiance aux Scorpions. Pleins d’assurance et malgré une infériorité numérique, les Mulhousiens doublent la mise grâce à Niko Uola juste avant de rentrer au vestiaire.

 

2ème Tiers : 2-0

 

L’heure doit être à la révolte pour l’Hormadi, mais c’est une autre histoire qui se dessine sur la patinoire de l’Illberg. Une avalanche de pénalités s’abat sur les Angloys qui vont jouer plus de la moitié de ce tiers en infériorité. Face à Mulhouse, c’est leur donner toutes les cartes pour gagner. Le 3ème but signé à nouveau par Pavel Mrna à la 3ème minute, la perte de leur capitaine et pièce maîtresse de leur jeu Xavier Daramy pour pénalité de match et un 4ème but en suivant d’Ondrej Pozivi à la 13ème minute, laissent un scénario médiocre pour les acteurs Basques. Retour aux vestiaires sur le score sans appel de 4-0.

 

3ème Tiers : 0-3.

 

Anglet change littéralement de visage pour ce dernier round. Aku MAIKOLA remplace un valeureux Eddy Ferhi dans la cage. Déterminés à redorer leur blason, les basques poussent les Scorpions à la faute. Alexandre Labonté en profite pour ouvrir le compteur de l’Hormadi dès la reprise en power-play. Les actions se multiplient, les Angloys siègent dans le camp des Alsaciens, manquant de lucidité pour marquer.

Benoit Ladonne trouve enfin le filet pour concrétiser cette domination à la 9ème minute, avant d’en ajouter un autre en suivant.

4-3, le match s’emballe. Les Angloys veulent encore y croire, la possession du palet est basque. Ils ont une dernière chance de pousser les Mulhousiens vers les prolongations, mais ils grillent leur dernière cartouche en se faisant de nouveau pénaliser. Le match se termine sur le score de 4-3 avec son lot de questions.

 

Les Angloys n’ont pas été assez réalistes et à ce niveau là, un match peut se jouer sur la discipline et sur l’opportunisme. Les hommes d’Olivier Dimet le savent : ils vont devoir digérer très vite cette défaite et leur repas de Noël, car dès samedi, ils retrouvent leur aréna et souhaitent offrir un cadeau à leurs supporters, mais aussi à eux-mêmes en retrouvant le chemin de la victoire contre les Bisons de Neuilly sur Marne.

 

Retrouvez le Vu d’en Face dès Vendredi prochain avec Loïc SADOUN.

 

Le mot du coach :

« On ne peut pas espérer gagner ce type de rencontre avec autant d’indiscipline associée à des erreurs qui nous coûtent cher. Le seul point positif, c’est notre réaction au 3ème tiers. Seulement, c’est insuffisant de jouer uniquement 20 minutes contre une équipe comme Mulhouse. Repartir sans un point laisse un sentiment d’amertume. Il est malheureux qu’ont soit toujours obligé de se mettre en difficulté pour réagir. J’attends dès la prochaine rencontre qu’on prenne le match par le bon bout, en étant acteur dès les premières minutes du match. »