04 Fév L'Hormadi prend 1 point à Mériadeck

L'Hormadi prend 1 point à Mériadeck Photo Quentin Salinier (Sud Ouest)

Les hommes d’Olivier Dimet, comme ceux de Martin Lacroix, attendent ce rendez-vous avec la même impatience que leurs partisans : « Le Derby Retour ».

Anglet 4ème, suivi de près par les Bisons de Neuilly et les Aigles de Nice se doit de confirmer dans le jeu une meilleure prestation que sa victoire aux forceps contre Montpellier pour conserver sa place.

 

Bordeaux affiche ses ambitions cette année…Solide deuxième depuis le début de la saison, avec notamment le meilleur buteur du championnat, Etienne Brodeur. Complet également  dans l’ensemble des domaines avec la seconde attaque et défense de la Division. Il va s’en dire que les sirènes de la Magnus commencent à se faire entendre du côté de Mériadeck.

Dans un cycle de 3 victoires, les Boxers comptent bien continuer leur chemin en ajoutant un 4ème succès d’affilée, mais plus encore prendre leur revanche sur le match aller où les Angloys l’avaient emporté largement sur le score de 5-1.

 

Un Derby ne se perd pas : spectacle assuré pour les 3450 supporters de la patinoire qui était à guichet fermé !

                                    

1er Tiers : 2-0

Comme une promesse, le match est intense et engagé. Les gladiateurs du soir s’observent quelques secondes avant d’entrer dans le vif du sujet. Très rapidement, les pénalités tombent de part et d’autre, offrant une double supériorité numérique aux Boxers, mais très bien étoufée par les Angloys. Les offensives ne cessent de faire l’essuie-glace, mais les deux gardiens sont en place et ne laissent aucune chance pour l’ouverture du score. Anglet n’est pas assez concentré et offre la solution à Bordeaux à la 14ème minute sur une lucarne signée par le Slovène Dejan Zemva. Les Angloys perdent légèrement leur sang froid et sont invités, pour deux d’entre eux ainsi qu’un Bordelais, à se calmer en prison. Les organismes très sollicités commencent à montrer quelques signes de fatigue en cette fin de pèriode. Le Boxer, Etienne Brodeur profite d’un rebond pour prendre deux filets d’avance à la 19ème minute. Score logique pour rentrer aux vestiaires.

 

2ème Tiers : 1-3

Anglet n’est pas équipe à capituler et se relance de toutes ses forces en inscrivant son premier but par le Canadien Luc-Olivier Blain avant même la première minute. Les hommes d’Olivier Dimet jouent à la perfection leur partition, créant du jeu et maîtrisant le palet. Les Bordelais doivent leur salut dans les 5 premières minutes au gardien Ylönen qui stoppe chaque tentative Basque. Les esprits s’échauffent de plus en plus, et la tension du Derby laisse éclater à la 6ème minute une explication assez virile près de la cage Bordelaise. Pour calmer le jeu, les 3 Bordelais et les 2 Angloys sont appelés sur le banc des prisons. L’histoire est plus compliquée pour les Basques qui, suite à un incident, perdent leur meilleur pointeur, Luc Olivier Blain, renvoyé au vestiaire. Un coup dur pour l’Hormadi qui doit réorganiser ses lignes sans son impact player. Etienne Brodeur profite rapidement de ce moment de flou pour relancer son équipe en inscrivant son doublé. Les Basques reviennent rapidement dans la course sur une supériorité numérique par un but du capitaine Xavier Daramy à la 13ème minute, avant l’égalisation de Zbynek Hampl à la 18ème minute. Un score de parité logique à la fin de cette période qui aurait pu même tourner à l’avantage des Angloys avec 19 shoots contre 5, mais qui ont manqué de réussite.

 

3ème Tiers : 1-1

Un nouveau match commence et passe essentiellement par le mental. Les Angloys continuent à dominer le débat mais les luttes s’équilibrent au fil du temps. Les Bordelais, attentifs à la moindre faille laissée par les Basques, s’offrent une longueur d’avance à la 3ème minute grâce à Lukas Zeliska. L’Hormadi retourne à l’assaut de la cage Bordelaise mais manque cruellement d’efficacité. Il faut attendre la 10ème minute pour voir l’égalisation d’Anglet par Benoit Ladonne. Les 10 dernières minutes sont aussi intenses qu’elles sont longues. Le score peut basculer d’un coté comme de l’autre tant les joutes sont homogènes. Dans la dernière seconde de jeu, l’arbitre décide de pénaliser un joueur Angloy pour une obstruction plus que litigieuse, laissant un énorme handicap aux Basques pour débuter les prolongations.

 

Prolongation : 1-0

A 4 contre 3, avec la règle du but en or, il ne faut que 30 secondes au serial buteur, Etienne Brodeur, pour inscrire son triplé et par la même occasion offrir la victoire à son équipe.

 

Score final : 5-4

Un petit point pour les Angloys mais ô combien important dans ce championnat. Les Basques n’auraient pas démérité d’en glaner deux au vu de la tournure du match. Un derby de ce niveau se gagne sur des détails et Bordeaux a fait preuve de plus de réalisme pour l’emporter sur le fil.

 

Nous remercions les quelques 200 supporters qui ont soutenu nos joueurs à Bordeaux.

 

Un déplacement à Chalons en Champagne dans l’antre de repli des Phénix de Reims est au programme de l’Hormadi le week-end prochain. Avec seulement 4 journées restantes avant les Play-offs, le sprint final est lancé !

Reims, malgré sa posture dans le ventre mou du championnat, a un énorme atout dans son groupe avec son gardien Filip Kubis et la 3ème défense du championnat.

 

Le mot du coach :

« C’est un bon point de pris à Bordeaux, même si on peut être déçu de ne pas avoir remporté le match au vu de la physionomie de la rencontre avec un nombre assez conséquent d’occasions.

Au 1er tiers, on est passé complètement à côté, manquant cruellement d’application et de rigueur. On a tout simplement oublié de jouer au hockey durant cette période.

Cependant, nous avons fait un très bon match avec deux dernières périodes qui nous ont permis de rivaliser avec une équipe de Bordeaux bien en place.

On a un déplacement périlleux à venir contre l’équipe de Reims. Nous devons avoir la même attitude que sur ces deux derniers tiers, être appliqués sur l’ensemble du match. »