06 Fév Vu d'en Face par Valère VRIELYNCK

L’Hormadi vient de se faire sortir du quatuor de tête par Neuilly sur Marne qui a battu Reims en match en retard de la 18ème journée.

De leur côté, les Phénix, à 4 journées de la fin du championnat, sont 10ème et présentent 4 points de retard sur le dernier qualifiable en Play-Offs.

Les 2 équipes ont besoin de points dans le sprint final pour les Play-Offs !

 

Cette semaine, Valère VRIELYNCK, capitaine des Phénix de Reims, s’est prêté au jeu des questions-réponses.

 

Peux-tu nous présenter ton parcours qui a été très fidèle au club de Reims ?

J ai commencé le hockey à l’âge de quatre ans et j’ai intégré l’équipe senior à 17 ans à l’époque en D2. J’ai joué toutes mes saisons pour Reims.

 

Cette saison encore, le championnat est plus serré que jamais. Comment décrirais-tu le niveau de la D1, cette année ?

On peut constater que, cette année, le championnat est homogène. Même si l’on a un carré de haut de tableau qui se démarque, chaque équipe est capable de prendre des points ! Le niveau de la D1 augmente chaque année avec plus d’équipes complètes.

 

3ème meilleure défense du Championnat, vous étiez sur une bonne série en l’emportant sur Annecy, Cholet et le grand Lyon, avant de tomber contre Montpellier. Quel bilan peux-tu faire à 4 journées de la qualification aux Play-Offs ?

On a connu pas mal de problèmes à Reims cette année : d’abord financiers car on a dû se séparer de joueurs, puis la perte de notre patinoire ce qui complique les entrainements qui ont lieu sur notre deuxième patinoire avec des horaires inadéquates ! Malgré ces soucis qui peuvent expliquer une première partie de saison assez chaotique, on se reprend sur la deuxième partie de saison à l image du match contre Lyon où l’on a créé la surprise même si l’on perd deux points qui étaient a notre portée contre Montpellier ce qui nous éloigne des Play-Offs.

 

En parlant des Plays-offs, depuis 4 saisons vous jouez les phases finales. Vous êtes actuellement 10èmes mais à seulement 4 points du 8ème.  Quel est votre programme pour essayer de décrocher votre ticket ?

Il nous reste 4 matchs à jouer. On se doit de gagner les quatre pour avoir une chance d être dans les 8 premiers, ce qui n’est pas tâche facile avec un calendrier assez compliqué !

 

Peux-tu nous parler de ton rôle de capitaine chez les Phénix ?

Mon rôle en tant que capitaine est d’être le relais entre les joueurs et le coach et de créer une cohésion à l’intérieur de l’équipe.

 

Anglet est une équipe qui ne vous a pas vraiment réussi sur le match-aller, en perdant lourdement, 6-1. Quels souvenirs as-tu gardé de cette rencontre ? Y a-t-il un joueur en particulier qui t’as marqué ?

Il n’y a pas de joueur qui m’ait marqué en particulier. Anglet est une équipe complète avec trois lignes qui travaillent fort et qui jouent en pressant beaucoup ce qui créé des matchs intenses et physiques.

 

Pour conclure, comment prépares-tu cette rencontre avec une semaine particulière, notamment en ayant joué un match en retard mercredi soir contre Neuilly sur Marne ?

C’est une semaine chargée pour nous après avoir pris un point mercredi à Neuilly suite à un match intense. On reçoit Anglet samedi pour ensuite se déplacer mardi à Bordeaux. On aborde cette semaine match par match en ayant pour but de prendre le maximum de points avant la fin de la phase régulière.

 

Merci beaucoup et rendez-vous demain à 18h45 à la Cité des Glaces de Chalons en Champagne !