06 Mar Vu d'en Face par Franck SPINOZZI

Après une saison sans Play-Offs, les hockeyeurs angloys vont goûter à nouveau aux émotions des phases finales. Les ¼ de finales (2 victoires pour se qualifier en ½) les opposeront aux Bisons avec un match-aller dès demain à Neuilly sur Marne et un match-retour à La Barre le samedi 15 mars à 20h30 (+ match d’appui le dimanche 16 mars à 18h30 si nécessaire).

Au cours de la saison régulière, chacune des 2 équipes a concédé une défaite à domicile face à l’autre. Anglet a perdu 3-5 à la Barre le 28 décembre et depuis n’a plus perdu à domicile. Neuilly a perdu 3-7 le 12 octobre et n’a également plus perdu à domicile depuis ce jour soit 11 victoires d’affilée chez eux. Autant dire que la tâche ne sera pas aisée pour les Basques en région parisienne !

Franck SPINOZZI, l’entraîneur des Bisons que nous avions déjà interviewé lors de la saison régulière, a accepté de faire un bilan avant le début de la série qui opposera son équipe à l’Hormadi.

 

Les Bisons n’ont cessé de grimper au classement au fur et à mesure de la saison. Comment analysez-vous la progression de votre équipe ?

A chaque intersaison, le nombre de changements au sein du groupe entraîne un temps d’adaptation. Il nous a fallu 2/3 mois pour acquérir notre rythme de croisière et donc le Neuilly de fin de saison est différent de celui de début de saison. Nous sommes actuellement dans une bonne dynamique avec notamment 13 victoires sur nos 17 derniers matchs.

 

A la fin de la saison un chassé-croisé s'est joué entre Anglet et Neuilly sur Marne pour l’obtention de la 4ème place, synonyme d’avantage de la glace pour les ¼ de finale. Cette compétition à distance a-t-elle motivé vos joueurs ?

La place à laquelle nous allions terminer n’était pas la préoccupation principale. Nous savions que nous étions qualifiés en Play-Offs et c’était l’essentiel. Le but des dernières journées était donc d’améliorer le jeu et les automatismes en vue de la série à venir face à Anglet.

 

On dit que les Play-Offs sont un nouveau championnat. Est-ce ce que vous pensez ?

Oui et non. En France, la période des transferts se termine le 15 novembre. Ce n’est pas comme dans d’autres pays où on peut changer de joueurs jusqu’au 15 février en vue des phases finales. En ce sens, les Play-Offs sont une continuité de la saison où le même groupe évolue.

Après, c’est une nouvelle compétition qui débute avec les 8 meilleures équipes de la saison régulière. Les 3 premiers clubs (Lyon, Bordeaux et Mulhouse) me semblent au-dessus mais les 5 autres équipes (Anglet, Neuilly, Nice, Dunkerque et Cholet) sont assez égales et peuvent chacune avoir leur bon soir !

 

Les formations d’Anglet et Neuilly ont chacune obtenu une victoire au cours de la saison régulière. Quelles sont pour vous les forces et faiblesses des 2 équipes ?

J’aime beaucoup le style de jeu d’Anglet. C’est une équipe bien coachée, qui joue bien ensemble et qui a envie de jouer ensemble avec en plus une certaine force offensive. Quelques joueurs sont extrêmement explosifs à l’avant. Plus la saison avance et plus il est difficile de les jouer. Ce sera à nous de les contrer en restant très disciplinés.

L’équipe de Neuilly n’est pas bâtie autour d’individualités et s’appuie également sur le groupe dans son ensemble. L’offensive est plus diluée ce qui peut être une faiblesse mais également une force au niveau d’un collectif qui possède un bon état d’esprit. Tout dépend du point de vue. En tout cas, il faudra que chacun mette tout en œuvre pour être à 100% pour que l’équipe soit à 100% pour ces Play-Offs.

Je pense que la série ANGLET / NEUILLY SUR MARNE sera la plus accrochée entre 2 équipes qui se ressemblent et évoluent sur petite glace.

 

Merci pour vos réponses et rendez-vous demain à 18h30 pour le match aller.