24 Sep "Le coin de Blain" n°3

Publié le 25 septembre 2014. Cette semaine dans la troisième édition du Coin de Blain, je reviendrai sur le match amical disputé samedi passé, à la Barre. Je vous ferai ensuite découvrir un autre nouveau joueur de l’édition 2014-2015 de l’Hormadi, Iiro Vehmanen, pour enfin terminer en vous laissant savoir ce que les joueurs ont de planifié lors de leur weekend de congé.

Match amical contre Jaca

Notre équipe profitait d’une fin de semaine de congé la semaine dernière, notre coach Olivier Dimet avait donc décidé d’organiser une partie amicale contre un club de la division espagnole de hockey sur glace, l’équipe de Jaca. Cela permettait donc à notre troupe basque de garder la forme malgré les 2 weekends sans match de championnat. Il est certain qu’on ne savait pas trop à quoi s’attendre face à cette équipe évoluant dans un championnat totalement différent, mais comme on l’entend souvent dans le monde du hockey, on ne peut jamais prendre une équipe à la légère.

C’est donc avec la seule et unique intention de remporter ce match que nous avons attaqué la rencontre. Nous savions malgré tout que leur gardien était excellent, et il l’a prouvé en première période. Malgré de nombreux tirs et attaques vers la cage, le gardien espagnol Ander Alcaine a tenu son équipe dans le match. Le score à la fin de la première période, 2-0 pour Anglet. Le reste de la partie fut en grande majorité dominé par les locaux, à l’image du premier tiers, et le score final indiqua 5 à 1 en faveur de l’Hormadi. Il est très difficile d’évaluer la performance de notre équipe lors de ce match, compte tenu du fait que ce n’était pas un match officiel du championnat, et qu’en plus, les juniors du club basque n’étaient pas en uniforme afin de se reposer pour leur match du dimanche face à Gap. D’ailleurs, à noter que notre équipe U22 a signé sa première victoire du championnat lors de cette partie, par un score de 4 à 0.

Allons désormais à la rencontre de l'une des recrues de l'intersaison.

Entrevue avec le défenseur finlandais de l’Hormadi, Iiro Vehmanen 

Décris-nous ton cheminement en tant que hockeyeur et comment tu es arrivé avec à Anglet cette saison 

Je suis né à Rauma, une ville située sur la côte Ouest de la Finlande. J’ai commencé à jouer au hockey à 6 ans dans mon patelin natal; mais lorsque mes parents ont déménagé à Pori, une ville située à environ 50 km de Rauma, j’ai dû continuer ma progression dans ma nouvelle ville d’adoption. Mon cheminement s’est poursuivi à Pori jusqu’à ce que ma carrière junior se termine, soit jusqu’à 20 ans. C’est alors que j’ai signé mon premier contrat professionnel pour l’équipe de Savonlinna qui évolue dans la ligue Mestis, le deuxième échelon du hockey finlandais. Après 2 ans avec cette équipe, j’ai décidé de tenter ma chance pour une autre équipe évoluant également en Mestis, celle-ci située à Turku. J’y ai connu des hauts et des bas et après 3 mois, j’ai décidé de revenir avec l’équipe qui m’avait donné ma première chance chez les pros afin d’y terminé la saison. L’année dernière, j’ai pris une décision plus raisonnable que lors de la saison précédente en signant un nouveau contrat avec la même équipe qui me faisait toujours confiance après 3 ans de loyauté, celle de Savonlinna. Cet été, un de mes bons amis finlandais qui évoluait à Toulouse en Division 2 la saison dernière, m’a mis en contact avec l’entraîneur des Boxers de Bordeaux. Les négociations ne se sont pas déroulées aussi bien que je le souhaitais, et c’est à ce moment que l’équipe a transmise mes informations aux dirigeants de l’Hormadi. Après avoir discuté au téléphone avec Éric Daramy, on a réussi à en venir à un accord afin que je puisse continuer ma carrière avec le club d’Anglet.

Qu’est-ce que tu apprécies le plus depuis ton arrivée sur la côte basque ? 

La température, évidemment! En ce moment, il neige en Finlande pendant que nous ici, on peut encore profiter du soleil et des magnifiques plages. Je ne peux pas demander mieux comme ville de hockey! Mais plus sérieusement, les gens ici sur la côte basque s’intéressent non seulement au hockey mais à la personne que je suis, ce qui est encore très différent de la Finlande où les conversations sont beaucoup plus sèches et courtes. C’est quelque chose qui m’a surpris au tout début, étant donné que je n’ai évolué qu’en Finlande lors de ma carrière d’hockeyeur, mais c’est surtout une valeur locale que j’apprécie et que j’admire énormément.

Quels sont tes objectifs  collectifs et individuels pour cette saison?

Je ne me soucie pas du tout de mes statistiques personnelles et je ne me fixe aucun but individuel, mais par contre je vais faire tout ce que l'on me demande afin d’atteindre le seul objectif qui compte vraiment pour moi, gagner le championnat et faire le saut en Magnus. Lancer, passer, me battre, joué du tambour, je suis prêt à tout pour que l’équipe connaisse du succès cette saison et qu’on ramène les grands honneurs sur la côte basque.

 

On a vu et entendu tes talents de chanteurs à la présentation d’équipe. Réserves-tu quelque chose de spécial pour les partisans lors des prochains matchs ?

J’espère que les partisans ont apprécié mon petit numéro à la présentation d’équipe, mais je veux qu’ils sachent tous que j’ai plus d’un tour dans mon sac. Mes talents ne se limitent pas seulement au hockey et à la chanson!  Je ne veux pas dévoiler ce que je réserve au public lors des prochaines semaines, mais je veux seulement les prévenir de ne pas quitter immédiatement la patinoire après la prochaine victoire à la Barre, car vous allez le regretter!

P.s J’aimerais laisser savoir à notre public féminin que je suis encore célibataire…. Wink

Prochain weekend

Malheureusement, lors du prochain weekend, le 27 septembre, qui donne lieu au premier tour de la coupe de France, notre équipe sera de nouveau en congés. Par contre, cela donnera la chance aux joueurs de faire le vide et de penser à autres choses que le hockey, ce qui est très, très rare dans une saison. Certains ont décidé d’aller en Espagne pour y passer quelques jours, d’autres en profiteront pour passer du temps avec leurs femmes et enfants. Enfin, plusieurs resteront ici dans la magnifique région qu’est la côte basque pour pouvoir en apprécier toute sa beauté. Une chose est certaine, ce weekend de repos me fera beaucoup de bien, ainsi qu’au reste de l’équipe. Et vous, qu’avez-vous prévu pour cette fin de semaine? Laissez-nous savoir dans les commentaires sur Facebook! On se revoit dans une semaine pour la prochaine édition du Coin de Blain. Wink