01 Oct "Le coin de Blain " n°4

Publié le 2 octobre 2014.

Cette semaine, j'ai choisi de réaliser une entrevue du capitaine de l'équipe Xavier Daramy. A 33 ans, c'est le "vétéran" de l'Hormadi, le plus expérimenté des joueurs et toujours un leader du groupe. 

Entrevue 

Premièrement, après 2 matchs de championnat, quelles sont tes impressions du nouveau groupe pour cette saison ?

Un bon début ou on a fait ce qu’il fallait avec 2 victoires en 2 matchs mais malheureusement, c'est un championnat à 13 équipes et nous avons donc eu une coupure de 15 jours. Le match de samedi face Cholet sera très important pour rester dans le haut de tableau. Le groupe est très bien, toujours une bonne ambiance au sein de cette équipe et ça fait plaisir. C’est sûr que je prends un coup de vieux vu le recrutement mais je me sens bien dans ce groupe. Je pense que l’équipe est plus homogène et que les possibilités de lignes sont multiples. Aussi, nous avons un bon groupe de jeunes juniors qui ont envie de progresser et montrer qu’ils peuvent prendre la place de n’importe qui si un soir ça ne va pas bien.

À ce jour, dans ta carrière de hockeyeur, quel moment te restera à tout jamais gravé dans ta mémoire ?

C'est difficile de répondre à un seul moment, j’ai eu la chance de connaitre plusieurs championnats donc cela fût rythmé par des déceptions et des joies.

Les moments forts qui resteront gravés sont dans un ordre chronologique : le trophée du championnat du junior AAA au Québec ainsi que de la coupe Fred Page,

2 médailles d’or avec l’équipe de France pour remonter en groupe A (Une fois en Junior D1/B en 2001 et une fois en Sénior D1/B en 2004), la descente sportive de 2007 (Ligue Magnus à D3). Les 2 titres de champion de France avec Anglet (2009 en D3, 2010 en D2) photo Daramy Champion D2

pour faire remonter ce club en D1. Il y a aussi et surtout tous ces moments partagés avec mes coéquipiers, amis dans le milieu du hockey. A Anglet, j'ai vécu tellement de périodes que toutes sont particulières. Je pense que même une victoire anodine peut être un grand moment par la suite. Tout comme une défaite peut faire changer le cours d’une saison alors que ce n’est qu’un match.

 

Tu as accomplis de nombreux exploits durant ta glorieuse carrière professionnelle, quelles sont tes aspirations pour cette saison, autant au niveau collectif qu'individuel ?

Au niveau individuel, pas grand-chose à part que je puisse aider de mon mieux mon équipe, bien entendu ça fait toujours plaisir de marquer des buts et faire des passes, mais si je stagne 10 matchs sans faire de points, cela voudra dire que je n’aurais pas fait mon rôle pour aider l’équipe. Ce qui compte pour moi maintenant est le résultat collectif. J’espère que nous allons faire une bonne saison, régulière sur le plan des résultats et sur la façon de jouer et que l’on pourra accrocher une bonne place pour les play-offs. Une fois en play-offs, on verra bien. Mais cette année l’objectif sera clairement d’aller le plus loin possible. Pourquoi pas aller chercher un troisième titre de champion de France ?

Aussi, je veux réussir à garder cet équilibre qui n’est pas toujours évident entre le travail au sein du service informatique de la ville d’Anglet, la carrière sportive avec le hockey et la vie familiale. Il y a des périodes qui sont difficiles et c’est parfois très compliqué de tout concilier.

Les gens de la région te connaissent très bien, sachant que tu en es à ta 14eme saison avec l'Hormadi, ta 11ème en tant que capitaine. De quoi es-tu le plus fier jusqu'à présent (avec l'Hormadi), et qu'aimerais-tu accomplir lors des prochaines années ?

Ce dont je suis le plus fier est d’avoir vécu avec ce club et de lui être resté fidèle. J’ai connu beaucoup de choses et d’étapes avec l’équipe, des bonnes et des moins bonnes. Je suis fier d’avoir fait partie des gens qui ont contribués à remettre ce club sur le bon rail comme beaucoup d’autres (dirigeants, bénévoles, joueurs, partenaires, supporters). Je suis également très heureux de voir des anciens joueurs prendre du plaisir à revenir à la patinoire, soit pour simplement assister et encourager les équipes ou alors pour aider ce club qui a besoin de ses anciens piliers. Le club depuis quelques années se structure sur des bases saines et cohérentes et ça fait plaisir à voir.

Sur le plan sportif, je suis bien sûr fier d’avoir tant de saisons au sein de cette équipe avec les résultats (et statistiques) qu’il y a eu mais c’est grâce à tous les joueurs qui ont joué à l'Hormadi, que ce club en est là aujourd’hui.

Il ne faut pas oublier que lorsqu'on a porté un jour le maillot de l’Hormadi, c’est rarement de passage ou sans affection derrière. Beaucoup de personnes ont vécu des moments incroyables grâce à ce club, grâce à cette équipe fanion d’Anglet et il est dommageable de ne pas sans rendre compte. Je suis reconnaissant de ces moments et je n’oublierai jamais ce que l’Hormadi m’a apporté.

Pour les prochaines années, ce serait incroyable d’aller accrocher un fanion de champion de France supplémentaire. Pour le moment, je n’ai que 33 ans (!!!) et je me sens encore très bien sur la glace, je prends toujours autant de plaisir avec mes coéquipiers et amis. Tant que ce plaisir sera présent et que je peux aider le club en étant sur la glace, je le ferai.

Un jour bien entendu il faudra raccrocher les patins, mais je resterai toujours proche et j’espère pouvoir trouver une place au sein de l’organisation, le jour venu, pour continuer à faire évoluer et aider le club sportif phare d’Anglet.

 

Samedi, c'est "jour de match", contre Cholet

Après deux week-end sans match de championnat, nous reprenons les choses sérieuses ce samedi 4 octobre à la Barre, contre les Dogs de Cholet. Cette partie est très importante pour notre club, car on peut la considérée comme étant une « partie piège ».  L’équipe de Cholet s’amène sur la côte basque sans avoir récolté un seul point au classement, ce qui porte plusieurs à croire que le match est dans la poche. Mais si on se rappelle bien la saison dernière, nous avions le même scénario mais avec une équipe différente. En début de saison, Annecy était venu remporter une victoire convaincante à Anglet même si nous étions beaucoup plus haut dans le classement. Bref, il va falloir être prêt dès le début de la partie car les Dogs vont tout faire pour pouvoir repartir d’Anglet avec leur première victoire du championnat. Si on veut faire le grand saut la saison prochaine, tous les matchs sont cruciaux et ça commence ce samedi avec une partie que nous ne pouvons nous permettre d’échapper.

Sur ce, j’espère vous voir en grand nombre à la Barre car nous sommes beaucoup plus forts avec l’appui de notre 7eme joueur...VOUS !