23 Jan "Le Coin de Blain" N°15

Publié le 23 janvier 2014.

 

Le coin de Blain #15

Dans le cadre de la 15ème édition du Coin de Blain, vous pourrez retrouver mon entrevue habituelle avec un joueur de l’équipe, qui, cette semaine, l’attaquant Mathieu André. Aussi, je vous énoncerai quelques statistiques importantes dans les Mémos de Blain pour ensuite vous présenter brièvement notre prochain match, contre Mont-Blanc. Mais tout d’abord, revenons sur notre dernière partie sur la patinoire de Tours samedi dernier.

Tours

C’est donc vers Tours que nous nous sommes déplacés samedi dernier afin de tenter d’enchaîner une troisième victoire consécutive. Nous savions pertinemment que ce ne serait pas une partie de plaisir, car l’équipe de Tours performait très bien à domicile. Nous avons tout de même réussi à remporter le match par un score de 4-2. Je vais vous résumer les points positifs et négatifs du match à l’aide d’une liste divisé en 2 catégories :

Positifs

  • Très bon début de match : nous savions que la patinoire serait pleine à craquer et que notre début de match serait très important pour faire taire la foule, ce que nous avons réussi avec succès.

  • Bien protéger notre avance : en troisième période, alors que nous menions 4 à 2, nous avons gardé notre calme, resserré la défensive afin de gardé notre avance de deux buts. C’est de très bon augure pour la fin de saison et les séries, où nous serons impliqués dans plusieurs matchs très serrés.

  • Limiter l’équipe adverse à 2 buts : en limitant Tours à seulement 2 buts, nous avons grandement augmenté nos chances de remporter la partie. Si on peut bien jouer défensivement comme cela, sachant que nous avons la meilleure offensive du championnat, ça va être très bénéfique pour notre équipe.

  • Gagner sur la route : c’est toujours important pour le moral des troupes d’aller gagner sur une patinoire extérieure, ce qui va essentiel durant les play-offs (un énorme merci à nos partisans de s’être déplacés encore une fois)

Négatifs

  • Jouer avec aisance : lorsque nous avons pris les devants 4 à 1 en deuxième période, nous avons commencé à jouer avec un peu trop de facilité, ce qui nous a coûté le un deuxième but encaissé.

  • Trop de punitions inutiles : encore une fois, nous avons écopé de trop de punitions qui auraient pu être facilement évitées. Il va falloir que d’ici la fin de saison nous soyons un peu plus discipliné afin d’éviter de perdre notre énergie inutilement à défendre en désavantage numérique.

  • Manque d’opportunisme : nous aurions pu mettre le match hors de portée pour Tours en deuxième période mais nous ne l’avons pas fait, par manque d’opportunisme.

Bref, globalement, ce fut une partie très positive pour l’équipe, surtout considérant les défaites de Nice et Mulhouse. Mais nous avons encore du travail à faire afin de peaufiner notre jeu pour la fin de saison.

Mémos de Blain

  • Avec notre victoire à Tours, combinée avec les défaites de Nice (contre Neuilly) et Mulhouse (contre Nantes), l’équipe compte maintenant 29 points, en tête du championnat, 3 points devant Bordeaux (qui a joué 2 matchs en moins), Nice et Nantes.

  • L’équipe demeure toujours invaincue en 2015, avec 3 victoires consécutives.

  • Ils ne nous restent seulement que 6 matchs à jouer en championnat, 2 sur la route (Nantes et Mulhouse) et 4 à la Barre (Mont-Blanc, Reims, Toulouse, Dunkerque).

  • Alexander Olsson est un cas incertain pour le match de samedi.

  • Les jeunes U22 de l’Hormadi ont terminé la saison sur une belle note, en remportant leurs 2 derniers matchs de la saison, dimanche face à Reims (3-0) et mercredi contre Rouen (8-4). L’équipe termine donc le championnat en 5ème position et affrontera Dijon en série éliminatoire.

     

 

Mathieu André

Dans le cadre de mon entrevue hebdomadaire avec un joueur de l’équipe, j’ai décidé cette semaine de m’entretenir avec un nouveau venu cette saison chez l’Hormadi, l’attaquant français numéro 24, Mathieu André.

 

Tu as évolué 5 saisons en Magnus à Gap, ton club formateur, avant de signé avec Anglet pour la saison 2014-2015. Tout d’abord, qu’est-ce qui a influencé ta décision de venir jouer sur la côte Basque?

La décision qui m'a fait venir sur la côte basque est le discours des dirigeants de l'équipe, avec l'ambition de retourné en Magnus. De plus, l'an dernier j'ai vécu une saison presque blanche avec une blessure au genou et j'avais besoin de retrouver du temps de jeu, ce que l'Hormadi me proposait.

Selon toi, quelles sont les principales différences entre la ligue Magnus et la Division 1?

Pour moi la différence entre la division 1 et la ligue Magnus est tout d'abord le rythme des matchs, avec 2 matchs par semaine en Magnus. Ensuite, je pense que le fossé entre la D1 et la Magnus a diminué, le niveau de la D1 a augmenté depuis des années même si ce championnat doit être encore plus structuré au niveau de certaines patinoires, ainsi qu'au niveau du nombre de matchs.

As-tu eu à t’adapter au style de jeu que l’on retrouve en Division 1?

Il y a toujours un temps d'adaptation quand tu changes de championnat, mais celui-ci s'est déroulé rapidement car mes coéquipiers m'ont tout de suite intégré dans l'équipe.

À quoi peut-on attribuer, selon toi, la très bonne saison de l’Hormadi? Qu’est-ce qui fait le succès du club?

Nous pouvons attribuer ce bon début de saison à un groupe solidaire, tout le monde travail dans le même sens. Ce qui fait notre force, c'est que ce groupe ne lâchera jamais rien, même si un jour tout ne marche pas comment on le souhaite, on travaillera jusqu'à la dernière seconde. Mais le plus important, ce qui fait réellement la différence selon moi, c’est le travail hors glace que l'on fait tout au long de la semaine avec Brice. Et je pense sincèrement que cela contribue à notre succès cette saison.

 

Pour terminer, jusqu’à maintenant, comment aimes-tu ta première saison sur la côte basque?

Je suis super heureux d'être venu sur la côte basque et j'espère que nous irons le plus loin possible.

 

Mont-Blanc

Ce samedi, à la Barre, nous recevons la visite des Yétis du Mont-Blanc. L’équipe de la Haute-Savoie s’amène sur la côte basque en 6ème position du championnat avec une fiche 9 victoires et 10 défaites, dont une aux tirs au but. Lors de la partie allée contre les Yétis, nous l’avions emporté 5 à 3, grâce à un but gagnant dans la dernière minute de jeu de la 3ème période, ainsi qu’un but dans une cage déserte. C’est donc dire que nous devons être prêts à jouer une partie complète samedi car l’équipe du Mont-Blanc est une équipe acharnée, travaillante, qui compte de jeunes joueurs talentueux. En tant que leader du championnat, les matchs sont toujours plus difficiles car chaque équipe veut se mesurer aux meilleurs et causer une surprise, mais je crois que nous avons jusqu’à maintenant très bien géré cette pression. Afin d’enchaîner une 4ème victoire de suite, nous allons devoir être très bon défensivement, comme nous l’avons fait pendant une grosse partie du match à Tours, et éviter de se retrouver au banc de punition inutilement. Je suis certain qu’avec le support inconditionnel de nos fans à la Barre, nous allons continuer sur notre bonne séquence.