06 Fév "Le Coin de Blain" N°17

Publié le 6 février 2015

Le Coin de Blain #17

Cettesemaine, dans le cadre de la 17ème édition du Coin de Blain, comme promis, je vous ferai part de mon entretien avec un de nos piliers en défensive, le numéro 21, Dave Grenier. Aussi, je vous présenterai notre prochaine partie qui nous opposera ce samedi aux Phénix de Reims ainsi que quelques notes importantes dans ma rubrique des Mémos de Blain. Mais tout d’abord, laissez-moi revenir brièvement sur notre match de la semaine dernière, alors que nous étions en déplacement à Nantes pour y affronter les Corsaires.

Nantes

C’est donc vers Nantes que nous nous déplacions samedi dernier afin de tenter de poursuivre notre série de victoires. C’était un match d’une importance capitale pour notre équipe pour plusieurs raisons : avec une victoire, nous nous assurions presque d’une place dans le top 2 du championnat. Aussi, nous voulions prouver que nous étions capable d’aller gagner une partie chez une équipe du top 3 qui évolue sur une patinoire de dimension olympique, chose que nous n’avions pas réussi à accomplir jusqu’à ce point. L’équipe de Nantes devait absolument remporter cette partie si elle voulait espérer terminer en première ou deuxième place du classement. Nous savions donc que nous allions être attendus de pied ferme à la patinoire du Petit Port. Malgré le jeu robuste, parfois même illégal, nous avons tout de même réussi à l’emporter par la marque de 5 à 3. C’est une victoire qui nous donne encore plus de confiance pour la dernière partie du calendrier régulier. Certes nous savions que nous avions une équipe étant capable de remporter chaque et unique partie, mais ce gain chez un plus proche poursuivant vient confirmer nos belles ambitions. Encore une fois, ce qui a fait notre succès, c’est le travail d’équipe : malgré le fait que l’un de nos joueurs réguliers (Florent Neyens) n’avait pas fait le voyage en raison de maladie, et que l’entraîneur voulait reposer les joueurs juniors car ceux-ci avaient 2 importants matchs de play-offs le même weekend, tous les joueurs ont réussi à apporter leur grain de sel afin de nous mener vers une 5ème victoire consécutive. Nous avons 4 trios d’attaquants et 3 paires de défenseurs qui sont capables de bien performer contre n’importe quelle équipe et c’est ce qui fait que nous sommes une équipe très dangereuse à affronter. C’est maintenant à nous de rester concentrer sur la tâche à accomplir, qui est de rester leader du championnat, afin d’avoir l’avantage de la glace tout au long des play-offs. Un énorme merci à tous nos partisans qui se sont déplacés à Nantes pour venir nous encourager, encore une fois vous avez été incroyables et vous ne pouvez pas croire à quel point votre soutien nous a aidé à remporter ce match intense en émotions.

Mémos de Blain

-   Comme mentionné précédemment, l’attaquant Florent Neyens n’était pas du voyage à Nantes en raison d’une grippe. Il sera à son poste ce samedi face à Reims.

-   Nous en sommes maintenant à 5 victoires consécutives, notre 2ème série de ce genre cette saison.

-   Avec 5 autres buts marqués face à Nantes, nous en avons désormais marqué 105 au total en championnat, pour une moyenne de 5.25 par match. (1er rang)

-   Notre défensive fait aussi très bien avec 59 buts encaissés en 20 parties (2.95 buts par match), ce qui nous place au 4ème rang pour la meilleure défensive.

-   Nos juniors U22 ont réalisé tout un exploit en début de semaine en remportant leur série quart-de-finale face à Dijon. Je tiens à personnellement les féliciter car peu de personnes croyaient en eux en début de saison. Ils affronteront maintenant Amiens en demi-finale le weekend prochain.

-   Il ne nous reste que 4 matchs à disputer en saison régulière. Ce weekend à la Barre face à Reims, mardi face à Mulhouse à Colmar et ensuite les 21 et 28 février à Anglet pour terminer la saison face à Toulouse et Dunkerque.

Dave Grenier

Tout d’abord, explique nous comment tu as fait le saut en France il y a de cela 10 ans?

Je suis arrivé en France grâce au gardien de Strasbourg qui était Québécois et qui connaissait mon entraineur du collège français de Longueuil au Québec. Strasbourg cherchait un défenseur et on m'a proposé le poste, j'ai accepté sans hésiter car je voulais aller en Europe depuis que j'étais jeune.

Tu as évolué à Strasbourg, Lyon, Bordeaux et Anglet. Qu’est-ce qui fait d’Anglet si spécial pour toi?

Déjà Anglet est spécial pour moi car c'est ici que j'ai rencontré ma femme en 2007 et depuis je ne quitterai plus la côte basque. Maintenant je suis installé ici pour y rester, j'ai deux magnifiques enfants de 5 ans et 1 an, j'ai ma maison ici et tout mon avenir professionnel aussi. De plus, à Anglet, nous avons une belle patinoire et des supporters fantastiques, tout ça cumulé donne une très bonne ambiance de hockey sur la plage. 

Tu as fait partie de nombreuses équipes durant ta carrière en France, comment décrirais tu l’édition actuelle de l’Hormadi en comparaison avec celles des années précédentes, compte tenu du succès qu’elle connaît cette saison?

Cette édition est particulière déjà parce que je suis un des plus vieux et notre équipe est plutôt jeune. Mais ce qui fait la différence c'est que toute l'équipe a les crocs lors de chaque moment passé à la patinoire, tous les joueurs veulent apporter leur grain de sel à cette famille de l'Hormadi pour gagner chaque match. De plus, le staff qui entoure l'équipe est de plus en plus professionnel pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles. C'est un régal de jouer au sein cette équipe cette année. 

Quels sont tes objectifs pour cette fin de saison, sachant que celle-ci sera peut-être ta dernière avant d’accrocher tes patins?

Mon seul objectif est de ramener le titre de division 1 à Anglet et je pense très fort qu'on peut y arriver et qui sait, peut-être que ce ne sera pas ma dernière saison ... 

 

Reims

Samedi soir à la Barre nous recevons la visite du Phénix de Reims. L’équipe de la région de Champagne-Ardenne occupe présentement la 9ème place du classement, mais avec seulement 18 parties de disputées : elle vient tout juste de remporter 2 matchs dans la même semaine, c’est donc dire que les joueurs arriveront à Anglet sur une bonne dynamique. Il faut se rappeler qu’en novembre dernier, nous avions remporté notre match allé 9 à 2 sur leur patinoire, l’équipe voudra donc venger cette défaite et nous rendre la pareille au match retour. C’est donc avec grande précaution que nous allons entamer cette partie car, malgré le fait que nous soyons sur une série de victoires, nous savons pertinemment qu’il n’y a aucun match facile. En plus, ce sera le retour à Anglet de notre gardien de l’année dernière, Aku Maikola, qui voudra assurément remporter ce match face à son ancienne équipe. De notre côté, nous aimons plus nous concentrer sur notre équipe et ce que nous devons accomplir sans se soucier de notre adversaire : il sera important encore une fois d’être solide défensivement face à cette équipe de Reims qui compte plusieurs joueurs talentueux, ainsi que de rester concentrer à jouer un match plein de 60 minutes sans baisse de régime. J’espère encore une fois vous voir en grand nombre à la Barre pour montrer à l’équipe adverse à quel point l’ambiance dans notre chaudron est incroyable. Sur ce, rendez-vous ce samedi soir à 20h30 !