Write on samedi, 04 janvier 2014 Publié dans Actualités Hormadi

L'Hormadi se déplaçait ce soir à Annecy avec les traditionnelles bonnes résolutions de début d'année : être moins pénalisé que lors des dernières prestations de 2013.

Encore beaucoup plus sanctionnés que leurs adversaires du soir, les hockeyeurs angloys ont toutefois réussi à conserver leur cage vierge et à inscrire 6 buts aux Chevaliers du Lac.

Une performance à renouveler dès le week-end prochain avec la réception de Cholet à la Barre qui se place à 1 point derrière l'Hormadi.

 

Write on jeudi, 02 janvier 2014 Publié dans Actualités Hormadi

L’Hormadi reste sur 2 défaites fin 2013 face à Mulhouse (4-3) et à Neuilly sur Marne (3-5) cumulant un nombre inquiétant de pénalités. C’est maintenant une nouvelle année qui débute avec sûrement de bonnes résolutions comme celle de jouer un maximum à 5 sur la glace mais avec toujours le même objectif : se qualifier pour les Play-Offs !

Après une série de 6 défaites, Annecy s’est imposé face à Montpellier lors de la dernière journée et espère poursuivre face à Anglet comme lors de la phase aller.

 

Nous retrouvons pour ce « Vu d’en Face » l’entraîneur des Chevaliers du Lac, Cédric BOLDRON .

 

1 - Peux-tu nous présenter ton parcours en tant que hockeyeur et entraîneur ?

J'ai joué 14 saisons à Briançon, 1 à Caen et j'entame ma 5ème à Annecy où j'ai fait une saison comme joueur, 3 entraîneur-joueur et c'est ma 1ère avec le seul rôle d’entraîneur.

 

2 - Quels changements as-tu apportés à l'équipe lors de l'intersaison ? Quel profil as-tu voulu donné à l'équipe ?

Nous avons renouvelé une dizaine de joueurs de l'effectif passé. Le profil recherché est une équipe guerrière qui a conscience que nous avons un peu moins de talent que les autres mais qu'on est capable de compenser avec le cœur.

 

3 - Vous avez vécu une phase aller plutôt compliquée avec seulement 4 victoires. Quel regard portes-tu sur votre début de saison et sur le championnat en général ? Quels sont vos objectifs ?

Les matchs aller se sont déroulés par phase avec une phase négative les 5 premiers matchs, suivie d'une bonne phase de 5 rencontres, et nous sommes actuellement dans une mauvaise passe. Notre objectif est clairement le maintien.

 

4 - L'une de vos victoires fut notamment contre Anglet à la Barre. Que retiens-tu de ce match et comment appréhendes-tu le match retour ?

Notre match à Anglet avait été très bon, le système bien respecté et nous avions eu de la réussite offensivement. Le match retour sera important pour nous et nous allons commencer ce match avec l'intention de faire quelque chose.

 

5 - Comment définirais-tu l'Hormadi ?

L'Hormadi est un club que j'affectionne car il y a les mêmes valeurs que j'essaye de transmettre. C'est un club avec du cœur et du talent. Je pense que c'est une équipe qui peut être redoutable.

 

Nous te remercions pour tes réponses et te donnons rendez-vous demain à Jean Régis à 20h30.

 

Nous en profitons également pour apporter notre soutien à Benjamin ARNAUD, capitaine d’Annecy qui avait pris du temps pour répondre à nos questions lors du match aller et qui se bat actuellement contre la maladie. Nous lui souhaitons beaucoup de courage et un prompt rétablissement.

 

Write on lundi, 21 octobre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

Anglet est dans une très bonne dynamique ! Prenant 9 points sur les 10 possibles, montrant un joli visage et de belles intentions ; l’Hormadi version 2013/2014 a de quoi séduire. Sur le podium depuis le début du championnat, invaincus à domicile, les basques portaient samedi soir la tunique du favori. Les joueurs ont été avertis : le match contre les montagnards était  un vrai piège.

Annecy 12ème arrive sur la Côte Basque avec beaucoup de lucidité, mais surtout une grosse envie de lancer leur saison. Après leur première victoire contre Montpellier le week-end dernier, les Chevaliers du Lac veulent croire en l’exploit. C’est décomplexés qu’ils ont joué leur carte à 100%.

 

1er Tiers : 1-4

C’est dans une aréna bien fournie, sous le regard du jeune prodige de motocross Kévin BALLANGER, venu faire le coup d’envoi pour l’évènement, que les deux formations entament le match.
Dès la première minute, les angloys sont pénalisés et les Chevaliers du Lac profitent de ce premier power play, pour ouvrir leur compteur à la 2ème minute, par Tomas SEGIN. Le tchèque sera le tortionnaire de l’Hormadi sur la première période : il ne lui faut que 14 secondes pour inscrire son doublé et 4 autres minutes pour le triplé. Les angloys sont des fantômes sur la glace et le score sévère est totalement logique.
A la 7ème minute l’auteur du triplé, Tomas SEGIN, part en prison et offre la première supériorité aux basques. L’occasion pour Olivier DIMET, de remotiver ses troupes en demandant un temps mort.
L’affaire aurait pu être belle, car dès leur retour sur la glace Anglet marque. Le but est dans un premier temps accordé puis refusé. Ce sera un des tournants du match ! Les basques ont le moral en berne mais Luc-Olivier BLAIN profite d’un nouveau power-play pour enfin arrêter le supplice et offrir le premier point aux Angloys à la 11ème minute. Seulement, les Chevaliers jouent un jeu simple et efficace. Chaque contre fait mal et il ne faut attendre que 19 secondes, pour avoir la réplique d’Annecy par Nathaniel GOURDEAU.
L’Hormadi perd 1-4 à la fin de ce tiers.

2ème Tiers : 2-0

L’ensemble des spectateurs gardait un espoir d’assister à la révolte basque. Les Chevaliers maîtrisent un peu moins le palet, mais les angloys n’arrivent pas à concrétiser leur rares occasions. Il faudra attendre les 5 dernières minutes du tiers pour voir un peu d’action par les deux tauliers basques, Xavier DARAMY et Zbynek HAMPL qui inscrivent succinctement deux buts dans les 4 dernières minutes de jeu.

3ème Tiers : 0-2.

En vue du potentiel de l’équipe et de leur savoir faire, le match aurait pu facilement tourner à l’avantage de l’Hormadi qui n’a plus qu’un seul but de retard au début de ce dernier tiers.
Mais les stigmates des premiers jeux sont bien présents dans l’esprit des Angloys qui n’arrivent pas à se ressaisir et tout simplement à imposer leur jeu. Trop brouillons, les basques ne reviendront jamais dans la partie.
Loïc CHABERT assomme un peu plus les hommes d’Olivier DIMET, en trouvant le filet d’Eddy FERHI à la 43ème minute. On n’aurait pu se demander s’il y a un pilote dans l’avion tant l’équipe est en perdition. Même les habituels leaders sont transparents. Le capitaine des Chevaliers, Benjamin ARNAUD donne le coup de grâce à la 47ème minute.

Score final : 3 -6

Il y a des défaites qui font plus mal que d’autres. Comme l’avait dit le capitaine d’Annecy, lors de son interview vendredi, « On peut perdre mais on ne doit rien lâcher, rien regretter ». Les Angloys ont bien compris la signification de cette phrase à l’issue de cette rencontre car les montagnards n’ont rien lâché et ont profité de la fébrilité des hôtes pour dérouler et l’emporter.

Les regrets ce soir sont pour l’Hormadi. Les Basques ont retrouvé leurs vieux démons le temps de ce match mais cette défaite ne doit pas faire oublier les bonnes actions du début du championnat, et doit être un déclencheur pour faire progresser l’équipe.

Selon un célèbre proverbe « Il n’y a qu’une réponse à la défaite et c’est la victoire ». Les angloys doivent faire le métier et se servir de cet échec pour forger leurs futurs succès.

C’est dès demain soir que les joueurs de l’Hormadi vont avoir l’occasion de prendre leur responsabilité, en jouant les 1/16èmes de finale de Coupe de France à Toulouse. 

La suite du championnat sera le déplacement à Cholet Samedi prochain avant de recevoir l’un des favoris du Championnat « Lyon ». 

Retrouvez les photos de Paparazzi Live dès maintenant sur notre site, rubrique média et ce soir  l’interview de l’entraîneur de Toulouse Benoit POURTANEL pour le Vu d’en face.

Le mot du coach :

« C’est une défaite qui fait très mal moralement. On le savait que c’était un match piège par excellence et le scénario qu’on redoutait a eu lieu. On n’a pas joué à notre niveau et il faut reconnaitre qu’Annecy a fait ce qu’il fallait pour nous assommer en nous mettant K.O. en moins de 6 minutes. Cette défaite ne doit pas être un coup d’arrêt pour l’équipe mais elle doit permettre une remise en question du collectif tout en capitalisant sur les points positifs du début de la saison. Aujourd’hui, on doit tous se remettre rapidement au travail ! »

 

Vie du club

Prochain match à domicile, le Jeudi 31 Octobre à 20h30, contre Lyon

 

Partenaires

A l’occasion de l’avant match Anglet/Annecy, nos partenaires Jacquart et Fromages et Compagnie ont préparé une délicieuse dégustation de leurs produits  à nos partenaires.

Write on samedi, 19 octobre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

On savait que le match d’Annecy serait un match compliqué à gérer.  Anglet favori sur le papier, n’a jamais été trop à l’aise dans ce costume. Une entame de match désastreuse avec 3 buts du bourreau montagnard Tomas SEGIN et un but refusé pour Anglet en moins de 6 minutes,  plonge le chaudron dans un silence de cathédrale.  Les chevaliers jouent simple, chaque passe est efficace et plus le jeu avance plus Anglet s’efface. Luc-Olivier BLAIN,
dans un sursaut d’orgueil ouvre le compteur des basques à la 11ème minute,  mais comme un boomerang, le palet repart directement dans la cage d’Eddy FERHI sur l’attaque de Nathaniel GOURDEAU.   Les Angloys remontent sur la glace pour la deuxième période avec des nouvelles intentions, mais les basques sont loin de leur niveau et ne trouvent que très peu de solution face à des montagnards qui n’ont rien à perdre à part créer la surprise. Il faudra attendre les dernières minutes de ce tiers pour que  Xavier DARAMY et Zbynek HAMPL, redonnent de l’espoir à la Barre en marquant deux buts consécutifs.

A 3-4 dans le dernier tiers, tout semblait encore possible pour les hommes d’Olivier DIMET, mais les Chevaliers ne lâchent rien et les Angloys sont l’ombre d’eux-mêmes.   Annecy ajoutera deux autres buts qui concluent ce match monotone et décevant en vue  de ce que les Basques avaient pu nous proposer les journées précédentes.

Annecy mérite amplement sa victoire qu’il a été cherché avec son cœur. Anglet doit se remettre en question très rapidement, car dès Mardi, les joueurs affronteront Toulouse en Coupe de France.

Pour la suite du programme en championnat, aucune erreur ne sera possible, au risque de plonger dans le classement, face à des solides équipes  comme Cholet et Lyon.

Anglet nous a prouvé qu’ils avaient un fort potentiel, mais ce rappel à l’ordre doit agir comme une sonnette d’alarme. Anglet doit en tirer les leçons pour les échéances futures.

Les soldats basques doivent se ressaisir pour repartir en campagne.

Write on vendredi, 18 octobre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

Demain soir, les Angloys retrouvent leur patinoire pour la 6ème journée du Championnat. Dans une très bonne dynamique depuis le début de la saison, les joueurs ont pour ambition de continuer à progresser et se faire plaisir sur chaque match, tout en capitalisant des points. Malgré une belle victoire à Neuilly sur Marne lors de la précédente journée, les basques, perfectionnistes, ont repéré un manque de régularité sur certaines phases de jeu. Ce match doit être l’occasion de gommer ces lacunes et de jouer à 100% du début à la fin de la rencontre.

Annecy est le match piège par excellence pour les Basques.
Actuellement 12èmes du championnat, les Chevaliers du Lac ont hérité d’un début de calendrier compliqué, en rencontrant des équipes du haut de tableau. Le week-end dernier, les montagnards ont remporté leur première victoire sur Montpellier et les joueurs de Cédric BOLDRON ne seraient pas contre créer la surprise sur la terre basque. C’est décomplexée et pleine d’envie que l’équipe d’Annecy arrive dans le Sud-Ouest.

Les Angloys sont prévenus : aucune suffisance n’est permise face à des Chevaliers en quête de points.

Pour ce Vu d’en Face, nous sommes allés à la rencontre du Capitaine et meilleur scoreur du club depuis 3 saisons : Benjamin ARNAUD. Au club depuis 6 ans, capitaine depuis 4, il est l’un des acteurs majeurs de cette équipe. Il nous parle de son groupe et pose son regard sur le match à venir.

Salut Ben, peux-tu nous présenter rapidement ton C.V. d’hockeyeur ?

J'ai été formé à Gap où j'ai fait l’ensemble de mon hockey mineur. Pour mes deux premières années en Sénior, j’ai eu la chance de rester chez les Rapaces et d’intégrer mon équipe de cœur qui évoluait en Ligue Magnus. Durant ces deux saisons, j’ai eu l’opportunité de faire un séjour en Suède où j’ai pu vivre une nouvelle expérience. Par la suite, je suis allé 2 années à Briançon, avant de partir faire mes études à Chambéry. Dans ce contexte, j'ai donc décidé de m'engager avec Annecy alors en D1 et j'y entame ma 6ème saison (D1 et D2).

Tu as connu la Ligue Magnus avec Gap et Briançon. Comment décrirais-tu l’évolution du championnat de France de Division 1 en comparaison avec la Ligue Magnus ?

J'ai quitté la Magnus il y a quelques temps déjà, mais je pense que le niveau de la Division 1 progresse de manière importante. De plus en plus de joueurs qui ont été dominant en Division 1, le sont autant en Magnus (Lauzon, Bastien, la ligne de Courbevoie, Gascon...).
De plus un club comme Brest a l'air de tenir la comparaison avec beaucoup d’équipes de Magnus en gardant en majorité son effectif 2012- 2013, ayant lutté l'année dernière en D1.
Cela me laisse penser que le niveau se resserre ... Cela est surement dû au fait que de plus en plus de clubs de D1 deviennent professionnels et ont des budgets supérieurs à des équipes de Magnus (ex: Lyon cette année).

La saison dernière, malgré un bon début de saison, le club a eu quelques difficultés à faire des résultats sur la fin du championnat. Vous êtes passés tout près de la correctionnelle en terminant 11èmes. Quels sont vos objectifs pour cette année ?

Notre unique objectif est le maintien ! Compte tenu des infrastructures du club, des créneaux d'entrainements, du budget…tout autre résultat serait un exploit !
Après, le sport réserve certaines fois des surprises !!!

Peux-tu nous parler des changements qu’Annecy a effectués au cours de l’intersaison ?

Au niveau de l'organisation, c'est la première année où l'on a un entraineur qui ne joue pas.
Avant, on fonctionnait avec des entraineurs-joueurs (Murgier, Bonnard, Boldron), ce qui demandait des efforts supplémentaires à tout le monde. Ensuite, on a un responsable vestiaire qui s'occupe aussi des montages vidéo (une nouveauté a Annecy).
Au niveau du recrutement, il est difficile de faire venir de très bons joueurs à Annecy. Cédric a donc recruté des jeunes revanchards avec plein de potentiel ainsi que certains joueurs plus âgés venus chercher une reconversion professionnelle qui apportent toute leur expérience au club.
Un mélange plus qu'intéressant étant donné le budget du club.

Vous avez gagné votre premier match de championnat samedi dernier, contre Montpellier. Quel sentiment as-tu face à ce début de saison des Chevaliers du Lac ?

Nous avons eu un début de saison très compliqué car nous avons rencontré tout simplement des équipes plus fortes que la nôtre. Cependant, nous n'en n'avions pas forcément pris conscience au départ, ce qui nous a amené à connaitre beaucoup de défaites... Depuis 2 matchs, tout le monde est lucide : on a moins de qualité, de quantité, d'aisance technique et physique que tous nos adversaires de D1. Cependant nous avons une chose : c'est un énorme cœur et avec notre courage et notre caractère, on essaye de compenser toutes nos lacunes.
Si on continue à garder notre esprit et à augmenter nos sacrifices, nous créerons des surprises.

A quel match t’attends-tu contre l’Hormadi ?


Face à Anglet, je m'attends à jouer une équipe très forte.
Le match va surement être très long pour notre équipe, mais nous allons débuter la rencontre à 5 vs 5 et avec 0 à 0 au tableau d’affichage. Comme lors de nos dernières sorties, nous mettrons tout notre cœur à l'ouvrage et nous verrons bien la suite de l’histoire.
Notre unique objectif est qu'à la sortie du match, nous soyons fièrs de nous...
Si Anglet doit l'emporter, j'espère qu'ils seront allés chercher leur victoire ! On ne doit rien donner, rien lâcher…

Pour conclure, comment caractériserais-tu l’équipe d’Anglet ? Y a-t-il un joueur qui t’as marqué dans l’effectif des basques ?

Un club comme Anglet possède des français de grandes qualités ainsi que des renforts étrangers compétitifs. L’Hormadi a une identité forte !!!
En résumé, Anglet est un peu le club rêvé pour beaucoup de joueurs. D'ailleurs, à mon avis Annecy doit s'inspirer de ce club qui a connu la D2 il n'y a pas si longtemps que ça et qui maintenant est une place forte de la D1.
Plusieurs joueurs sont impressionnants et j’en retiens quatre : de mes années gapençaises, Xavier Daramy qui était un des joueurs dominants de Magnus, des années briançonnaises, Eddy Fehry qui nous avait fait très mal avec Grenoble et enfin dans l'effectif actuel, j'aime beaucoup Dave Grenier et Benoît Ladonne.

Ils sont tous bienvenus à Annecy s’ils le souhaitent … ;-)

Merci beaucoup Ben et nous vous donnons rendez-vous à la Barre, demain soir à 20H30.