Write on lundi, 23 décembre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

Anglet oscille entre victoires et défaites depuis quelques journées. Après une jolie victoire dans l’antre de la Barre face aux Corsaires de Nantes, les basques reprennent une longue route vers l’Alsace pour jouer un autre favori, les Scorpions de Mulhouse.

 

Les Alsaciens, revanchards, comptent bien mettre fin à leur série de deux défaites (Lyon et Montpellier) face aux Angloys. 5èmes à un point des Basques 4èmes, les Scorpions peuvent, en sortant victorieux de cette rencontre, reprendre la place de leurs visiteurs.

 

1er Tiers : 2-0

 

Après 13 heures de bus, les hommes d’Olivier Dimet peinent à rentrer dans le match. Les pénalités tombent dès la première minute. L’indiscipline est le vilain défaut de cette saison pour les Basques et la sanction est sans appel. 4ème minute : pénalty et ouverture du score des Mulhousiens par Pavel Mrna. Les Angloys sont de nouveau régulièrement sanctionnés et laissent leur fraîcheur tout en donnant de la confiance aux Scorpions. Pleins d’assurance et malgré une infériorité numérique, les Mulhousiens doublent la mise grâce à Niko Uola juste avant de rentrer au vestiaire.

 

2ème Tiers : 2-0

 

L’heure doit être à la révolte pour l’Hormadi, mais c’est une autre histoire qui se dessine sur la patinoire de l’Illberg. Une avalanche de pénalités s’abat sur les Angloys qui vont jouer plus de la moitié de ce tiers en infériorité. Face à Mulhouse, c’est leur donner toutes les cartes pour gagner. Le 3ème but signé à nouveau par Pavel Mrna à la 3ème minute, la perte de leur capitaine et pièce maîtresse de leur jeu Xavier Daramy pour pénalité de match et un 4ème but en suivant d’Ondrej Pozivi à la 13ème minute, laissent un scénario médiocre pour les acteurs Basques. Retour aux vestiaires sur le score sans appel de 4-0.

 

3ème Tiers : 0-3.

 

Anglet change littéralement de visage pour ce dernier round. Aku MAIKOLA remplace un valeureux Eddy Ferhi dans la cage. Déterminés à redorer leur blason, les basques poussent les Scorpions à la faute. Alexandre Labonté en profite pour ouvrir le compteur de l’Hormadi dès la reprise en power-play. Les actions se multiplient, les Angloys siègent dans le camp des Alsaciens, manquant de lucidité pour marquer.

Benoit Ladonne trouve enfin le filet pour concrétiser cette domination à la 9ème minute, avant d’en ajouter un autre en suivant.

4-3, le match s’emballe. Les Angloys veulent encore y croire, la possession du palet est basque. Ils ont une dernière chance de pousser les Mulhousiens vers les prolongations, mais ils grillent leur dernière cartouche en se faisant de nouveau pénaliser. Le match se termine sur le score de 4-3 avec son lot de questions.

 

Les Angloys n’ont pas été assez réalistes et à ce niveau là, un match peut se jouer sur la discipline et sur l’opportunisme. Les hommes d’Olivier Dimet le savent : ils vont devoir digérer très vite cette défaite et leur repas de Noël, car dès samedi, ils retrouvent leur aréna et souhaitent offrir un cadeau à leurs supporters, mais aussi à eux-mêmes en retrouvant le chemin de la victoire contre les Bisons de Neuilly sur Marne.

 

Retrouvez le Vu d’en Face dès Vendredi prochain avec Loïc SADOUN.

 

Le mot du coach :

« On ne peut pas espérer gagner ce type de rencontre avec autant d’indiscipline associée à des erreurs qui nous coûtent cher. Le seul point positif, c’est notre réaction au 3ème tiers. Seulement, c’est insuffisant de jouer uniquement 20 minutes contre une équipe comme Mulhouse. Repartir sans un point laisse un sentiment d’amertume. Il est malheureux qu’ont soit toujours obligé de se mettre en difficulté pour réagir. J’attends dès la prochaine rencontre qu’on prenne le match par le bon bout, en étant acteur dès les premières minutes du match. »

 

Write on jeudi, 19 décembre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

Après une belle victoire face aux Nantais dans leur patinoire sur le score de 5-2, les Angloys ont retrouvé du plaisir à jouer. A la vue de ce championnat, une longue route les sépare encore des Play-Offs mais chaque point pris est une option supplémentaire pour la qualification.

Pas de trêve dans la saison ! Le prochain voyage ne sera pas de tout repos. Les basques vont traverser l’hexagone pour rencontrer les Scorpions de Mulhouse qu’ils avaient battus difficilement à la Barre en prolongation.

Les Alsaciens, en embuscade à 1 point d’Anglet, sont tombés face à l’équipe de Montpellier le week-end dernier. Sur deux défaites de suite, les Scorpions vont tout faire pour stopper cette série dans leur arena contre les Basques.

A l’Hormadi de continuer sur sa dynamique, de conforter son jeu et d’éviter les pénalités pour conserver sa 4ème place face à la bande du bien connu Angloy, Guillaume Richard.

Pour ce Vu d’en Face, retrouvez le coach de Mulhouse, le Suédois Christer Eriksson.

 

Pouvez-vous nous présenter rapidement votre histoire dans le monde du hockey ?

J'ai joué au hockey en Suède jusqu'en senior à un niveau modeste équivalent à la Division 1 française. J'ai ensuite arrêté ma "carrière" (très jeune 22 ans) à cause d'une blessure à l’épaule.

Mon club formateur m'a demandé si je pouvais entrainer leur équipe junior. J'ai donc débuté ma carrière d'entraineur et rapidement, j'ai passé mes diplômes.

Après quelques saisons en junior et senior D1 suédoise, Mikaël Lundstrom m'a demandé de le suivre à Reims. J'ai à ce jour passé presque 20 ans en France (hormis 2 saisons au Danemark) dans différents clubs (Reims, Tours, Lyon, Rouen, Mulhouse, et EDF), où j'ai eu la chance de passer de belles saisons avec notamment de très bons moment comme la Continental Cup avec Lyon et les titres de Champions Ligue Magnus et D1 avec Mulhouse, mais aussi plusieurs Championnats du Monde et la participation aux JO à Salt Lake City avec l'équipe de France.

Mais ce qui me touche le plus, c'est la chance d'avoir rencontré et créer des amitiés avec de nombreux dirigeants et joueurs dans toute la France. 

 

Relégué cette saison de la Ligue Magnus, quels ont été les changements apportés à votre groupe ? Quel profil se dégage de votre équipe ?

Le changement est total car 90% de l'équipe a été changée mais également notre philosophie qui est plutôt une stratégie de longue durée. Notre objectif est de réintégrer le plus haut niveau car dans l'environnement du club, supporters, partenaires, il existe une vraie motivation / potentiel et âme de hockey mais cet accès au plus haut niveau va arriver successivement avec l'évolution de tous "les niveaux" au club. On ne travaille donc pas avec un axe de temps défini mais plutôt avec une construction globale qui peut nous permettre de nous installer au plus haut niveau durablement.

Cette saison l'équipe est constituée de jeunes joueurs et est basée autour de trois mots clés principaux : homogénéité, complémentarité et compétitivité. Pour le moment, je trouve que nous "remplissons" bien ces "axes" définis et nous nous en sortons  plutôt bien dans ce beau championnat. Je pense qu'on a également encore une bonne marge de progression. En tout cas, on travaille dur pour ça.

 

Comment décririez-vous cette première partie de championnat,  mixant des victoires avec des scores fleuves et des défaites sur le fil, quelques frayeurs et des matchs musclés ?

Pour moi, tout s'explique par un effectif inexpérimenté (jeunes joueurs et avec des rôles nouveaux) mais on progresse chaque jour et on gagne en maturité / expérience chaque semaine. Tout ça va finir par payer dans ce championnat très homogène et d'un très bon niveau.

 

Vous avez perdu le match « aller » à Anglet en prolongation. Que retenez-vous de cette première confrontation ?

Tout d'abord Anglet à Anglet, c'est toujours une histoire compliquée. Traditionnellement, il n'y a pas beaucoup d'équipe qui peut ramener des points d'Anglet. Autrement, je trouve que c'était un match très équilibré même si nous avons dominé la première partie et Anglet la deuxième partie. C'était un match d'un bon niveau qui pouvait finir dans n'importe quel sens.

 

Comment votre équipe se prépare à ce prochain match ? A quel type de rencontre vous attendez-vous ?

On se prépare comme pour toutes les autres rencontres car notre volonté est de ramener l'équipe complète, préparée et motivée pour les Play-Offs qui sont notre premier objectif. Donc on jouera avec l'équipe la plus complète possible. On s'attend à un match très disputé contre un adversaire de haut niveau en espérant que l'avantage de jouer à domicile devant notre public fidèle pourra nous aider à faire la différence.

 

Rendez-vous demain sur la glace de l’Illberg à partir de 18h !

Write on mardi, 17 décembre 2013 Publié dans L’Hormadi dans les médias

L'Hormadi se retrouve dans le journal L'Equipe du 16/12/13 via un article sur son Président Grégoire DELAGE et ses entreprises.

Write on lundi, 04 novembre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

L’Hormadi, enchaine son 5ème match en deux semaines à Montpellier. Après une défaite à la maison contre le nouveau leader « Lyon », les basques se déplacent à Montpellier pour conserver une place en haut du tableau. Pour ce match, le groupe est amputé de Gautier LAFRANCESCA, Florent NEYENS et Sébastien ROUSSELIN en raison de blessure ainsi que d’Alexandre LABONTE pour une pénalité de match survenue à la fin de la rencontre contre Lyon.

Montpellier a un besoin viscéral de points après une double correction contre Lyon et Bordeaux. Les Vipers n’ont plus le choix : gagner chez eux est un impératif. Ils peuvent compter pour cette rencontre sur l’Américain Rolands VIGNERS venu renforcer les rangs des Héraultais.

 

1er Tiers : 2-0

Dans la patinoire de Végapolis, une nouvelle tête officie pour cette rencontre dans les cages des Angloys, avec la première titularisation en championnat d’Aku MAIKOLA. Le jeune gardien Finlandais va être très vite sollicité car les Vipers mettent dès les premiers instants les basques en danger en imposant un rythme effréné. Pour confirmer cette entame de match tambour battant, les héraultais n’ont besoin que de leur premier power play pour ouvrir leur compteur par Bohdan VISNAK, juste avant la sixième minute. Les Angloys, fragilisés par ce premier but, mettent du temps à se mettre dans le match sur cette grande glace. Les basques enchainent les pénalités et ne se mettent que très rarement en position d’égaliser. Montpellier profite de ce contexte un peu brouillon pour tromper une nouvelle fois la défense de l’Hormadi par un nouveau but signé Anthony BROCKMAN.

 

2ème Tiers : 1-3

Le deuxième tiers est diamétralement opposé au premier. Les basques dominent et se montrent d’une efficacité redoutable sur la glace de Végapolis. En 6 minutes, les Angloys affligent un 3-0 aux Vipers, avec un doublé de Zbynek HAMPL et un but de Thomas BAUBRIAU. Le coach de Montpellier demande un temps mort pour réveiller ses joueurs assommés. L’Hormadi poursuit son travail mais n’arrive pas à transformer sur la deuxième partie de cette période. Sur un mauvais changement côté basque, les Vipers profitent d’un contre pour égaliser à la 31ème minute par Petr JANECKA.

 

3ème Tiers : 0-0.

Un nouveau match se joue dans cette dernière période. Les deux équipes se livrent à une bataille intense mais butent inéluctablement sur le portier adverse. Les Angloys ont régulièrement des occasions pour tuer le match avec pour conclure un pénalty suite à une faute sur Thibaut SAGE-VALLIER, dans les dernières secondes du temps réglementaire, mais le manque de réussite pousse les deux formations vers les prolongations.

 

Prolongations : 1-0

Telle une roulette russe, la prolongation est un éternel va et vient des deux côtés de la glace pendant 6 longues minutes avant que l’attaquant Thibaut SAGE-VALLIER se prenne une méconduite pour le match. En manque de fraîcheur, les Angloys tuent le power-play, mais n’ont pas le temps de se remettre en place quand 1 minute avant les tirs au but, Raimonds DANILICS offre la victoire aux Vipers.

 

Score final : 4-3

 

Le mot du coach :

« Notre mauvaise entame de match nous met en difficulté, et on doit à nouveau patiner derrière le score. La réaction au début du 2ème tier, nous permet de revenir dans la rencontre. On a réussi à être plus réaliste devant les cages. La fin du match a été équilibrée, le résultat aurait pu basculer facilement d’un côté ou de l’autre en vue des occasions. Pour cette fois, ça a été à l’avantage des Montpelliérains. Aujourd’hui, il nous manque clairement de la régularité et de la constance sur l’ensemble du match pour ne pas nous mettre en danger aussi facilement. Notre regard est porté maintenant sur samedi prochain, mais avant de penser au Derby, on doit penser que c’est un match à gagner impérativement contre Bordeaux pour gagner deux points et sortir d’une spirale négative ».

 

Un grand remerciement aux supporters ayant fait le déplacement à Montpellier pour soutenir leur équipe. Après Nantes, Toulouse, Cholet et Montpellier, le prochain déplacement organisé par la Peña Hormadi sera à Bordeaux pour le derby retour le 1er février 2014.

Renseignements à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La semaine de l’Hormadi a été compliquée avec deux défaites. Aujourd’hui, on a la confirmation que le championnat est très homogène et que faire des pronostics est plutôt risqué en vue du lot de surprises sur chaque journée. Les Angloys n’ont toujours pas perdu un seul match à l’extérieur sans aller en prolongation et rapporter un point dans leur voyage.

Samedi 9 novembre à 20h30, les Angloys ont rendez-vous à la Barre avec leurs voisins bordelais.

L’Hormadi va avoir un réel défi contre des Boxers auteurs d’un superbe début de saison, avec seulement un match perdu. Seulement un Derby reste un Derby, et la seule réponse à celui-ci est la vicoire ! Retrouvez la présentation du match et le regard de Martin LACROIX (coach de Bordeaux) dans le Vu d’en Face de Vendredi.

Write on samedi, 02 novembre 2013 Publié dans Actualités Hormadi

Après leur défaite à la Barre jeudi soir, les hockeyeurs angloys terminent leur série de 5 matchs en 2 semaines à Montpellier sans Sébastien ROUSSELIN, Florent NEYENS et Gautier LAFRANCESCA toujours blessés et sans Alexandre LABONTE suspendu à la fin du dernier match.

Le match démarre devant une vingtaine de supporters angloys qui ont fait une nouvelle fois le déplacement pour soutenir leur équipe et plus particulièrement le jeune gardien finlandais, Aku MAIKOLA, qui a gardé la cage de l’Hormadi tout le match pour la 1ère fois. Comme une mauvaise habitude qui ne les lâche pas, les basques encaissent un premier but à la 6ème minute par VISNAK qui profite d’une pénalité à l’encontre de l’Hormadi. Les Vipers doublent la mise quelques minutes avant la fin du 1er tiers par BROCKMAN.

Au retour de la pause, l’Hormadi semble repartir sur les chapeaux de roues en remontant les 2 buts de retard grâce à un doublé du Tchèque Zbynek HAMPL et prenant même l’avantage par Thomas BAUBRIAU dans les 6 premières minutes du 2ème tiers. Les Montpelliérains reviennent au score 5 minutes après par JANECKA.

Le 3ème tiers ne départageant pas les 2 équipes, c’est lors de la prolongation en mort subite que DANILICS libère les Vipers en inscrivant le but en or 1 minute avant les tirs au but.

L’Hormadi rapporte un point de son déplacement dans l’Hérault et passe à la 5ème place du classement provisoire avec 12 points. La tête du classement est désormais occupée par Lyon (16 pts), Bordeaux (16 pts), Nantes (15 pts) et Mulhouse (13 pts).

L’Hormadi recevra consécutivement Bordeaux pour le Derby Aquitain samedi 9 novembre puis Reims le samedi 16 novembre à 20h30 à la patinoire de la Barre.